Accueil Urgences Pharmacie Informations légales Conseils Liens utiles Nous contacter Faire un don

   

 
Recherche personnalisée

 

 

Troubles du sommeil, insomnies, apnée du sommeil, ronflements






Rédigé par AS Delepoulle
(Dr en pharmacie).
Dernière mise à jour le : 15/06/2015
 
   
   
 

A quoi sert le sommeil ?

La notion de sommeil est subjective car notre besoin en sommeil est différent d'un individu à un autre. Les personnes âgées présentent naturellement une qualité de sommeil altérée. Dormir 6 heures par nuit leur suffit en général.

 Endormi par Vera Kratochvil Le sommeil est nécessaire pour récupérer physiquement, psychologiquement et intellectuellement. Il a un impact sur:
  • Le maintien de la vigilance à l'état de veille
  • La reconstruction des stocks énergétiques des cellules musculaires et nerveuses
  • La production d'hormone de croissance
  • La régulation de la glycémie: le manque de sommeil favorise diabète, surpoids, intolérance aux sucres
  • L'élimination des toxines des systèmes glandulaires, respiratoire et cardiovasculaire
  • la stimulation des défenses immunitaires
  • la régulation de l'humeur et de l'activation du stress
  • Les mécanismes d'apprentissage et de mémorisation
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Qu'est-ce que l'insomnie?

Selon une enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) réalisée auprès de 1 010 personnes âgées de 18 à 65 ans, plus d'un Français sur trois ne dort seulement que 5 à 6 heures par nuit, 22% souffrent d'insomnie (sévère dans 9% des cas) et 16% de troubles du rythme du sommeil.

 

On parle d'insomnie quand le sommeil est difficile à obtenir, insuffisant, insatisfaisant ou non récupérateur et quand celui-ci occasionne une altération des activités diurnes.

  • L'insomnie, si elle dure moins de trois semaines, est appelée insomnie aigue et peut être due à des facteurs externes comme un décalage horaire, un stress passager, la prise de certains traitements (corticoïdes par exemple)
  • Au delà de trois semaines d'insomnie, on parle d'insomnie chronique, liée à des facteurs physiologiques ou physiques.
  • On parle d'insomnie sévère si elle se répète au moins trois fois par semaine depuis plus d'un mois.
Classification des insomnies

La classification du DSM-IV sépare les insomnies en primaires ou secondaires:

  • l’insomnie, une dyssomnie parmi d’autres, peut être primaire (= essentielle): elle se caractérise alors par une difficulté à l’endormissement, au maintien du sommeil ou à obtenir un sommeil de qualité et ceci pendant au moins un mois ,
  • L'insomnie peut être secondaire et avoir pour étiologie des perturbations physiologiques, notamment des troubles respiratoires, un trouble mental ou encore l’usage de substances perturbant l’architecture du sommeil (psychostimulants notamment).
Testez votre insomnie
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Conseils pour bien dormir

Endormi par Vera Kratochvil

  • Opter pour une chambre aux couleurs apaisantes (jaune pâle, bleu clair), une aération généreuse, une température de 19/20°C.

  • Ayez une bonne literie ferme mais pas dure, adaptée à votre taille et à votre poids, renouvelée tous les 10 ans.

  • Optez pour un oreiller le plus fin possible. L'idéal est d'avoir un oreiller anatomique.

  • Couchez vous à heure fixe. Il est important de connaitre son "heure" de sommeil afin de respecter ses rythmes biologiques.

  • Sachez repérer les signes de fatigue: bâillement, paupières et tête lourde lourdes, yeux qui picotent,... vous suggèrent d’aller au lit sans trop attendre, faute de quoi ce sera pour le prochain cycle. Le sommeil est régi par une horloge biologique qui fonctionne par tranche de 2 heures environ. Si vous ne pouvez pas vous endormir, n'insistez pas: levez-vous, détendez-vous, lisez... jusqu'à la prochaine tranche de sommeil.
  • L'art de la relaxation : Yoga, sophrologie, relaxation... ne négligez pas ces techniques qui peuvent vous aider à mieux dormir.
  • En cas de bruit, munissez-vous de bouchons d'oreilles
  • Suivez aussi les recommandations de notre rubrique: Fatigue

Erreurs à éviter

  • Éviter de faire la sieste ou faire une sieste de 2Omn maximum
  • Un diner trop copieux qui risque de troubler la qualité de votre sommeil et de vous faire vous coucher un peu barbouillé ou « lourd », de même plus de café ni de boisson à base de caféine ou théine (Thé) à partir de 16 heures.
  • Éviter de trop boire avant le coucher.
  • Évitez la consommation d'alcool car l'alcool, s'il aide à l'endormissement, il diminue la durée du sommeil paradoxal et provoque des réveils en seconde partie de la nuit (besoin d'uriner, déshydratation). De plus, l'alcool augmente les ronflements et les apnées du sommeil.
  • Évitez la consommation de tabac surtout dans les heures précédant le coucher car la nicotine est un stimulant, elle retarde l'endormissement, accroit les réveils nocturnes et rend le sommeil plus léger.
  • Les jeux vidéo, films mouvementés, le sport tardif… sont des activités énervantes au premier sens du terme, il vous faudra donc attendre un bon moment que la détente et le calme revienne.

Médicaments responsables d'insomnies

Corticoïdes, œstrogènes, antiparkinsoniens, bêtabloquants (qui fractionnent le sommeil), hormones thyroïdiennes, nicotine, varénicline...

Mesures à mettre en place

 

  • Pratiquez régulièrement une activité sportive. Faites du sport la journée plutôt que le soir

  • Préférer un repas léger le soir.

  • Privilégiez les aliments favorisant le sommeil, sucres lents (pâtes complètes, pain, céréales…) et aliments riches en tryptophane, acide aminé essentiel à partir duquel est synthétisée la sérotonine, notamment présent dans les yaourts, noix de cajou, le soja, la banane, viande, poissons, œufs, levure de bière...

  • Un bon bain saupoudré de sels de bain ou même de quelques gouttes d’huiles essentielles relaxantes chassera votre stress  et les tensions présentes dans votre corps, à condition de n’être pas trop chaud! Laissez vos soucis au pied du lit.

  • Que le noir complet et le silence soient ! La lumière joue son rôle dans notre sommeil. En effet, lorsque la lumière du jour baisse, le corps produit de la mélatonine, une hormone aidant à l’endormissement. Vice versa quand le jour se lève, la mélatonine s’éclipse et le réveil pointe.
    De même, un bruit, même léger, peut vous réveiller lorsque vous êtes en cycle de sommeil lent. Protégez donc jalousement votre nuit, avec des
    boules Quiès® s'il le faut.

  • Choisissez une tenue appropriée. Préférez un pyjama léger et tout coton et évitez la surchauffe qui n’aide pas la venue du sommeil.

  • Aérez votre chambre une petite heure avant le coucher de manière à y renouveler l’air et évitez l’encens, la cigarette et autres odeurs trop fortes dans les pièces consacrées au sommeil.

Le saviez-vous?

C'est la sérotonine, qui permet le contrôle des pulsions, du stress, de l’agressivité et qui nous prépare au sommeil. Une carence en sérotonine se caractérise notamment par de l’insomnie en début de nuit, de la fatigue psychique, une résistance au stress très diminuée. Certains compléments alimentaires contiennent du tryptophane, précurseur de la sérotonine
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Troubles du sommeil chez l'enfant

Pas facile dans notre société qui vit à 200 km/h d’avoir des enfants « zen » en toutes circonstances ! Si certains bébés ou enfants s'endorment en un clin d'œil, d'autres ont besoin d’un petit coup de pouce. Environ 20 à 30% des enfants âgés de 1 à 3 ans se réveillent la nuit, alors que 10% sont encore concernés à l'âge de 5 ans. Entre 6 et 12 ans, 95% des enfants dorment normalement. Les troubles du sommeil ont ensuite tendance à ressurgir à l'adolescence, surtout chez les filles.
En moyenne, le nouveau-né dort 16 à 17 heures par jour, l'enfant de 3 ans 12 heures, celui de 6 ans 10 heures et l'adolescent de 12 ans, 9 heures. Le sommeil est un besoin qui varie d'un enfant à l'autre, parfois d'un jour à l'autre.

Un enfant qui ne dort pas assez est difficile à réveiller le matin, fatigué, somnolent et irritable. Il fait des fautes inhabituelles à l'école et n'est pas attentif

Préparer l'endormissement
  • Ne laisser pas passer les signes de l'endormissement: quand votre enfant baille, se frotte les yeux, pleurniche sans motif, il a besoin de dormir
  • Préparer son sommeil par des jeux calmes, éventuellement un bain, un petit rituel: une histoire lue, racontée, chantée, un câlin, etc...
  • Adoucissez la séparation du coucher en réduisant pour un temps le bruit à la maison. Acceptez ce qui apaise l'enfant comme le pouce, le nounours, la veilleuse, le drap sucé ou la tétine.
  • Ensuite laissez-le s'endormir seul
la nuit, ne vous levez pas systématiquement dès que bébé pleure

 

 

L'enfant construit son sommeil de nuit progressivement. Ses rythmes ne sont pas ceux de l'adulte.

L'une des particularités du sommeil du petit enfant est la présence de micro-éveils physiologiques d'une durée de 1 à 10 minutes après chaque cycle de sommeil.

Ainsi le nourrisson de moins d'un an peut réveiller ses parents huit fois par nuit.

Pendant ces micro-éveils, il pleure, grogne, puis se rendort seul.

 Si vous intervenez par des bercements ou un biberon, vous risquez de réveiller votre bébé et votre enfant aura besoin de vous pour se rendormir à chaque fois.

 

le réveil du bon pied

Le réveil ne doit pas être brutal mais progressif. Favorisez si possible le réveil spontané de votre enfant en laissant parvenir les bruits assourdis de la maison et pénétrer la lumière dans la chambre.

Un bon moyen est aussi de le coucher et de le réveiller presque toujours à la même heure

Prévoyez aussi le temps de prendre un petit déjeuner complet!

les siestes
  • Jusqu'à 6 mois, l'enfant a souvent besoin de 3 siestes: une en fin de matinée et deux dans l'après midi; de 9 à 12 mois, la sieste de fin d'après-midi est inutile et de 15 à 18 mois, il ne fait souvent plus qu'une sieste, en début d'après-midi
  • A partir de 2 ans, il existe une relation inverse entre temps de sommeil de jour et temps de sommeil nocturne. Plus l'enfant dort pendant la journée, moins il dort la nuit. une sieste de 2 à 2h30 maximum est alors recommandée
  • Jusqu'à 4 ans, la sieste est un besoin physiologique
  • De 4 à 6 ans, certains en ont besoin, d'autres pas. Proposez-la avec conviction, mais ne l'imposez pas.

Dans tous les cas, la durée de la sieste dépend du besoin de récupération. L'idéal est de laisser l'enfant se réveiller tout seul ou de l'aider par des bruits ambiants légers.

  • A partir de 6 ans, les enfants ont plus besoin de temps libre actif que de sieste. Si un enfant de plus de 6 ans recommence à faire la sieste tous les jours, ce n'est pas normal. il faut alors s'assurer que son temps de sommeil est suffisant et de qualité pour qu'il puisse récupérer de sa fatigue journalière
Sommeil du nouveau-né par Vera Kratochvil
Attention! pas de mise au lit punition. Pas de sirop sédatif sans avis médical!

Principales causes de troubles du sommeil chez l'enfant :

Après avoir appliqué les conseils ci-dessus, si les troubles du sommeil persistent, il faut consulter votre médecin car certains troubles du sommeil sont parfois liés à des causes médicales et nécessitent un traitement spécifique
© Tibor Varga | Dreamstime.com

Cause médicale ou psychiatrique

 

Une cause médicale doit être systématiquement recherchée en cas de non amélioration après application des règles hygiéno-diététiques décrites plus haut.

Des troubles du sommeil chez l'enfant peuvent en effet accompagner certaines maladies comme: reflux gastro-oesophagien, épilepsie, syndrome d'apnées obstructives au cours du sommeil, asthme, douleurs, épisodes infectieux (otites), coliques, allergies aux protéines de lait de vache, poussées dentaires et causes iatrogènes (médicaments stimulants).

 

On peut retrouver une origine psychiatrique chez l'enfant en âge scolaire: troubles anxieux, dépressifs, de l'attention avec hyperactivité, troubles du développement (autisme, retard mental...)

Cause extrinsèque (environnement, éducation)

Ces causes sont les plus fréquentes:

  • Troubles des associations à l'endormissement: 15 à 20% des enfant de 6 mois à 3 ans ne peuvent s'endormir en l'absence de certaines conditions ou associations (bras des parents, bercement, lit partagé, présence d'une tierce personne).
  • Syndrome d'alimentation nocturne: 5% des enfants de 6 mois à 3 ans réclament une prise alimentaire au cours de la nuit (biberons) et sont incapables de retrouver le sommeil sans prise alimentaire. Attention à ne pas tomber dans le piège! Veillez à ce que le volume des biberons soit adapté à l'âge des enfants et respectez le nombre des biberons indiqué par votre médecin ou votre pédiatre
  • Insuffisances de limites ou règles éducatives inappropriées

Comment traiter les troubles du sommeil chez l'enfant?

Privilégier les règles hygiéno-diététiques énumérées plus haut et l'homéopathie.

 

  • Masser votre bébé, avant de le coucher avec un baume de massage ou une huile de massage apaisante aux extraits de camomille et de tilleul

Mustela® Baume réconfortant, Weleda® Huile de massage ventre bébé...

 

 

  • Pensez aussi aux compléments alimentaires "spécial sommeil" enfant qui peuvent aider à apaiser votre enfant

 Calmosine®, Pédiakid® Sommeil, Euphytocalm®...

Médicaments

Le sirop sédatif (Nopron®) n'est délivrable que sur ordonnance; il est réservé aux cas les plus sévères d'insomnie et pour une courte durée <10jours chez l'enfant de plus de 30 mois.

L'alimémazine (Théralène®) est une phénothiazine aux propriétés antihistaminiques H1. Il est indiqué dans le traitement des insomnies occasionnelles ou transitoires chez les enfants de plus de 3 ans

La prescription de médicaments sédatifs doit être exceptionnelle en première intention et doit être sous étroite surveillance médicale. La dose minimale efficace doit être recherchée. Le traitement doit être de courte durée et le sevrage progressif pour éviter tout effet rebond.

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Conseils sur les ronflements

Quelles sont les causes des ronflements

Le ronflement se produit lorsque le passage de l'air à travers la gorge ou à travers le nez est rendu difficile.

  • L'origine principale est le blocage par la gorge. Lorsqu'on est endormi, les muscles de la gorge se détendent, les tissus mous à l'arrière de la gorge se relâchent. De plus quand on dort sur le dos, la langue peut venir obstruer partiellement la gorge. Pour alimenter suffisamment les poumons en oxygène, le flux d'air est accéléré. Quand l'air passe sur ces tissus lors de l'inspiration, ceux-ci peuvent se mettre à vibrer et à produire le ronflement.
  • D'autre part, quand la muqueuse nasale est gonflée (congestion nasale) de façon temporaire (rhume, allergie) ou définitive (déviation nasale), les cavités nasales sont totalement ou partiellement obstruées et la respiration par le nez est perturbée. On est alors obligé de respirer par la bouche, provoquant ainsi les ronflements.

Quelles sont les complications des ronflements
  • Plus le ronflement est sonore et régulier, plus il y a risques d'apnée du sommeil.
  • Les ronfleurs souffrent plus souvent de maux de tête, de bouche sèche ou de maux de gorge
  • Les gros ronfleurs ont 34 % plus de risques d'avoir une attaque cardiaque
  • Les gros ronfleurs ont 67 % plus de risques d'avoir un accident vasculaire
  • Les gros ronfleurs ont 40 % plus de risques d'avoir de l'hypertension artérielle à un âge plus précoce que chez les non-ronfleurs
  • Le bruit provoqué par le fait de ronfler la nuit peut diminuer les défenses immunitaires du ronfleur et de son/sa partenaire et augmenter la pression sanguine, même si le ronfleur ne se réveille pas
  • Les ronfleurs ont 400 à 500 % plus de risques de fatigue diurne, d'hyper irritabilité, des pertes de mémoire et une mauvaise concentration
  • Les femmes enceintes peuvent ronfler ; celles qui ronflent présentent aussi un risque de présenter ou d'aggraver un problème appelé pré-éclampsie et qui provoque une tension sanguine dangereusement élevée.
Comment éviter les ronflements?

 

Les ronflements peuvent être diminués en suivant les conseils suivants:

  • Se lever et se coucher à heures régulières, ne pas manger trop copieusement le soir.
  • Éviter le surpoids: En cas de surcharge pondérale, les tissus de la gorge peuvent se détendre et être plus enclins à vibrer pendant la respiration.
  • Le tabac: la fumée peut irriter la gorge et endommager les tissus à l'arrière de la gorge, provoquant ainsi inflammation et rétrécissement des voies respiratoires.
  • Certains médicaments et l'alcool qui pris surtout avant le coucher, peuvent accroitre le ronflement en provoquant un relâchement extrême des muscles
  • Éviter de dormir sur le dos car dans cette position, la langue a tendance à s'affaisser en arrière vers le fond de la gorge et réduit le passage de l'air. Préférer plutôt dormir sur le côté ou sur le ventre. Des appareils de contrainte mécanique permettent de contrôler la position pendant le sommeil: balle de tennis cousue dans le dos du pyjama, ceinture en polystyrène rendant la position couchée sur le dos inconfortable...
  • Des variations anatomiques personnelles (luette allongée, voile du palais épais, forme de mâchoire, certaines morphologies nasales... peuvent rétrécir les voies respiratoires et provoquer le ronflement.
  • Faites de la musique ! Il est prouvé que pratiquer un instrument à vent ou chanter peut renforcer les muscles des voies aériennes supérieures et diminuer le ronflement

Les traitements anti-ronflement

Dispositifs anti ronflement

Ces dispositifs sont à mettre juste avant le coucher

  • Spray nasal et ou buccal (Ronflor anti ronflement, Douce nuit®, Silence® Gros Ronfleur): il libère pendant toute la nuit de principes actifs naturels (HE thym, HE Lavande, menthe, calendula...) décongestionnants, lubrifiants et hydratant afin d'améliorer le passage de l'air.
  • Les bandelettes nasales: elles se posent sur l'arête du nez et en écartent doucement les ailes. Cette action permet d'élargir le passage de l'air et d'accroitre le flux respiratoire Quies® Bandelettes...
  • Pastilles à sucer, languettes (Douce nuit® languettes , Quies® anti-ronflement) diffusent en quantité très importante l'agent filmogène efficace (gomme xanthane, extrait naturel végétal) pour obtenir une action mécanique lubrifiante qui contribue à limiter les vibrations sonores du voile du palais.
  • Orthèse d'avancée mandibulaire:  C’est un appareil, un peu comme un protège dents de sportifs (rugbyman, boxeurs) ou une gouttière dentaire qui permet de maintenir la mâchoire inférieure en position avancée pendant le sommeil. Cette avancée mécanique permet de libérer le passage de l’air au niveau du pharynx et de diminuer ainsi le phénomène d’obstruction: Oniris®...
Compléments alimentaires

Rhinoquin® est un complément alimentaire composé:

  • d'Aloe vera au pouvoir de réhydratation des tissus et muqueuses et ayant un effet tenseur au niveau du voile du palais.
  • Il contient aussi de l'huile essentielle de menthe aux propriétés vasoconstrictrices et tonifiantes du tissu veineux
  • de l'eschscholtzia permettant de lutter contre les troubles du sommeil, les réveils nocturnes
  • de la passiflore permettant de lutter contre l'agitation et l'anxiété
  • de la racine de valériane qui diminue le temps d'endormissement et augmente la durée du sommeil

Sucer un comprimé le soir au coucher

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Compléments alimentaires

Voies de recherche sur les ronflements
Le ronflement peut causer des troubles du comportement:

Les enfants ayant des troubles de la respiration au cours de leur sommeil: apnée du sommeil, ronflements, présentent plus de risque de développer à long terme des troubles avec déficit de l'attention (TDAH)
Des chercheurs de la Yeshiva University* viennent en effet de le démontrer.

*Sleep-Disordered Breathing in a Population-Based Cohort: Behavioral Outcomes at 4 and 7 Years Bonuck, et al. Pediatrics peds.2011-1402

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Voir aussi, liens utiles

© Vladyslav Starozhylov | Dreamstime.com
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Comment traiter l'insomnie et des troubles du sommeil?

Les traitements actuels de l’insomnie reposent en partie sur des dépresseurs du système nerveux central qui modulent la fonction du récepteur GABA.

Ils exposent à un risque de dépendance, de somnolence diurne, du rebond de l’insomnie, de troubles de la mémoire et de l’équilibre.

Benzodiazépines hypnotiques

La prescription d'anxiolytiques et d'hypnotiques expose à un risque de chute chez la personne âgée, à une diminution de la vigilance, à l'altération des réflexes et de la mémoire.L'alcool majore les effets sédatifs et amnésiants des anxiolytiques comme des hypnotiques.
  • Les conseils hygiéno-diététiques sont indissociables du traitement.

  • Les médicaments hypnotiques ne constituent pas une réponse adaptée face à toute situation. Ils sont indiqués dans les insomnies occasionnelles "pour passer le cap". Aucun hypnotique n'a d'indication dans l'insomnie chronique!

  • La HAS recommande de changer périodiquement d'hypnotiques ou de forme galénique, voire d'essayer un sédatif léger comme la phytothérapie.

  • La posologie du traitement hypnotique doit être instaurée à la dose la plus faible possible et sur une durée la plus courte possible

  • Le recours à d'autres médicaments ainsi qu'à des stratégies thérapeutiques diversifiées (psychothérapie, sophrologie, etc...) peut s'avérer plus pertinent.

  • Dans tous les cas, le traitement hypnotique est déconseillé chez l'enfant et le nourrisson.

Prescription règlementée

Triazolam (Halcion®): prescription limitée à deux semaines
Flunitrazepam
  prescription limitée à 7 jours
Autres hypnotiques:
prescription limitée à quatre semaines
Lorazepam : Havlane®; Lormétazepam: Noctamide®; Estazolam: Nuctalon®; Flunitrazepam et les molécules apparentées= Cyclopyrrolones Zolpidem: Stilnox®; Zopiclone: Imovane®  

Les benzodiazépines sont toutes anxiolytiques, sédatives, hypnotiques, myorelaxantes, anti comitiales et amnésiantes. Les benzodiazépines se fixent sur le complexe récepteur de l'acide gamma-aminobutyrique (GABA) et potentialisent ainsi l'action de ce neurotransmetteur.

Les analogues des benzodiazépines: les cyclopyrrolones (Zopiclone) et les imidazopyridines (Zolpidem) respectent mieux l'architecture physiologique du sommeil et sont également mieux tolérées: moins d'effet rebond, réveil plus agréable, etc... de part leur spécificité sur certains types de récepteurs aux benzodiazépines (récepteurs de type 1). Toutefois, ces molécules exposent au même risque d'accoutumance et de dépendance que les benzodiazépine.

 

Conseils sur les hypnotiques

  • Prendre votre hypnotique au coucher, ne pas reprendre un 2ème comprimé après minuit en cas d'échec thérapeutique, mais parlez en à votre médecin

  • Ne pas prendre d'alcool surtout en début de traitement (risque de somnolence excessive)

  • En cas d'ingestion massive, il y a risque de coma. Il existe un antidote: le flumazénil (ou Anexate®)

  • La posologie de zopiclone doit être adaptée en cas d'insuffisance rénale

  • Chez le sujet âgé: réduire systématiquement la posologie de moitié pour prévenir tout risque de confusion mentale, d'effets sédatifs résiduels car le métabolisme du médicament augmente ses taux sériques et donc potentialise le risque iatrogène

  • Les benzodiazépines sont contre indiquées en cas d'apnée du sommeil.

Hypnotiques à demi-vie courte.

Zopiclone®, Zolpidem®

Indiqués dans le traitement des insomnies d'endormissement
Hypnotiques à demi-vie moyenne ou prolongée

Flunitrazépam, témazépam, lormétazépam, nitrazépam...

Indiqués dans le traitement des insomnies de maintien
Prévenir votre médecin en cas de grossesse ou d'allaitement car de nombreux hypnotiques sont contre indiqués

Effets secondaires généraux :

  • Somnolence; perturbation des cycles du sommeil en supprimant le sommeil lent, le sommeil paradoxal, et les rêves;
  • syndrome confusionnel, entrainant un risque de chute ou d'accident; ataxie;
  • troubles de la mémoire ou de la concentration (Les benzodiazépines sont déconseillées aux étudiants en période d'examen)
  • risque de dépression respiratoire lorsqu'elles sont administrées par voie intraveineuse rapide et à fortes doses ; hypotonie des muscles de la gorge pouvant entrainer une gêne de la respiration ou un risque de fausse route

 

Effets secondaires psychiatriques :

  • Addiction (dépendance). Une utilisation à long terme de benzodiazépines expose à un risque d'accoutumance (qui fait augmenter les doses). Un traitement prolongé de l'insomnie n'est donc pas une réponse thérapeutique suffisante, même avec les molécules apparentées aux benzodiazépines (Stilnox®, Imovane® ...). L'utilisation d'hypnotiques doit être la plus courte possible et il faut rapidement essayer de diminuer les doses progressivement pour ne plus avoir besoin de ses médicaments pour dormir. Faites établir avec votre médecin un calendrier de réduction des doses et de périodicité des prises (ne pas tenter d'arrêter brutalement). Risque de syndrome de sevrage à l'arrêt de la consommation.
  • Changement de personnalité ou un état dépressif en usage à long terme ;
  • Effet paradoxal : les benzodiazépines prescrites à long terme peuvent paradoxalement provoquer une dépression, de l’anxiété et de l’insomnie. En cas d'apparition de comportements paradoxaux: hallucinations, troubles visuels...) ou insomnie de rebond; consulter votre médecin

La prise de benzodiazépines à demi-vie courte expose la personne au risque de voir son anxiété accrue, dans la mesure où elle peut rapidement souffrir de manque entre les prises.

Les effets secondaires des benzodiazépines peuvent être liés à la démence sénile ou à des pseudos symptômes d'Alzheimer

 

LES MEDICAMENTS DE L'INSOMNIE »

Antihistaminiques

Doxylamine Donormyl®, Lidene®, Noctyl®, Niaprazine (Nopron®),  doxylamine (Donormyl®), prométhazine (Phénergan®) Alimémazine (Théralène®)

 

Antihistaminique H1 de la classe des éthanolamines possédant un effet sédatif et un effet atropinique. Il réduit la durée d'endormissement et améliore la qualité du sommeil. Ce médicament est indiqué dans les insomnies occasionnelles de l'adulte. L'intérêt de la doxylamine est qu'elle ne provoque pas de dépendance.

Posologie: 1/2 à 1cp de 15mg, 15 à 30mn avant le coucher (maximum 30mg/j); elle existe sous forme de comprimés sécables ou de comprimés effervescents. Chez le sujet âgé, l'insuffisant rénal ou hépatique, il est recommandé de diminuer la posologie à 1/2cp à 15mg. La durée du traitement doit être limitée à quelques jours (5 jours pour la doxylamine)

Contre indications: Allergie aux antihistaminiques, risque de glaucome par fermeture de l'angle iridocornéen et risque de rétention urinaire lié à des troubles urétroprostatiques.

Effets indésirables: effets anticholinergiques (constipation, sècheresse buccale, troubles de l'accommodation, palpitations cardiaques et somnolence diurne. Risque d'accoutumance et d'aggravation des apnées du sommeil pré-existants. Risque de somnolence diurne (prudence en cas de conduite de véhicules ou d'engins).

Mise en garde: si les troubles du sommeil persistent après 5 jours de traitement, il est conseillé de consulter son médecin.

 

LES MEDICAMENTS DE L'INSOMNIE »

Anxiolytiques sédatifs

 

Les anxiolytiques sédatifs: benzodiazépines anxiolytiques, méprobamate, hydroxyzine (Atarax®).

 

LES MEDICAMENTS DE L'INSOMNIE »

Association de neuroleptiques hypnotiques

Les neuroleptiques en associations sont proposés comme hypnotiques:

acépromazine + benzodiazépine (Noctran®); acépromazine + méprobamate (Mépronizine®), voire deux phénothiazines (acéprométazine et acépromazine) à une benzodiazépine, le clorazépate (Noctran®).

 

Il y a un gros risque de syndrome malin des neuroleptiques avec ces associations.

 

LES MEDICAMENTS DE L'INSOMNIE »

Agoniste des récepteurs de la mélatonine

Mélatonine Décal horaire®, DAYANG® Sommeil Mélatonine, Circadin® Cp à libération prolongée dosés à 2mg

Qu'est-ce que la mélatonine?

La mélatonine est une hormone à structure  voisine de celle de la sérotonine, naturellement sécrétée par l'épiphyse qui traite l'information photopériodique. Cette hormone joue un rôle capital dans la photo synchronisation circadienne et saisonnière. Sa concentration dans le sang augmente dès la tombée de la nuit, connait un pic entre 2h et 4h du matin puis diminue jusqu'au lever du jour.

Le tonus mélatoninergique diminue avec l'âge, ce qui explique que les sujets âgés dorment moins que les plus jeunes.

 

Comment la mélatonine agit-elle pour faciliter le sommeil?

La mélatonine facilite le sommeil sans en modifier son architecture, ni le fonctionnement diurne.  Son action hypnotique résulte de sa fixation aux récepteurs mélatoninergiques: MT1, MT2 (voire MT3).

 

Effets indésirables de la mélatonine

Risques de céphalées, pharyngite, mal de dos, asthénie et somnolence sous traitement. Prudence d'utilisation avec les psoralènes, la cimétidine, les œstrogènes, les quinolones (augmentation du taux de mélatonine) ou encore la carbamazépine et la rifampicine (qui réduisent la concentration de mélatonine).

 

Comment prendre la mélatonine?

Prendre 1 comprimé 1 à 2 heures avant le coucher et après le repas.

 

Précautions d'emploi concernant la mélatonine

Ne pas dépasser 3 semaines de traitement. Ne pas boire d'alcool pendant le traitement, éviter de fumer car le tabac réduit le taux de mélatonine.

La mélatonine est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes.

LES MEDICAMENTS DE L'INSOMNIE »

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Médicaments, horaires alimentation

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Traitement des insomnies pendant la grossesse et l'allaitement

© Elena Yakusheva | Dreamstime.com
  • L'Oxazepam (Seresta®) est la benzodiazépine à choisir en première intention lors de la grossesse quelle que soit son terme.
  • Les antihistaminiques à visée hypnotique ayant de plus des propriétés anticholinergiques ne peuvent être administrés pendant la grossesse qu'avec précautions. L'usage du Théralène® est déconseillé  pendant le premier trimestre de la grossesse et doit demeurer ponctuel pendant le troisième trimestre; celui du Donormyl® est possible si besoin.
  • Le recours au flunitrazepam (Nopron®) est déconseillé pendant toute la grossesse
  • Le recours aux autres benzodiazépines hypnotiques ou apparentés doit être évité par prudence (risque d'imprégnation fœtale).

Tous les traitements sédatifs ou hypnotiques sont fortement déconseillés pendant l'allaitement car ils sont excrétés dans le lait et peuvent entrainer chez le nouveau-né un syndrome d'apnée du sommeil

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Médicaments, horaires alimentation

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Soigner les troubles du sommeil par oligothérapie

© Annette Shaff | Dreamstime.com Oligosol® Lithium

Associer Oligosol® Lithium en cas de syndrome anxio-dépressif associé (une prise 3/semaine le soir)

Oligosol® Manganèse et/ou cobalt  

+/- Manganèse-cobalt en cas de diathèse "dystonique" et Manganèse en cas de diathèse "allergique"

 

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Oligothérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

 

Remède des insomnies et des troubles du sommeil par phytothérapie

Recommandations générales

 

  • Par précaution, le recours à la phytothérapie n'est pas recommandé pendant la grossesse ou l'allaitement.

  • L'association à un hypnotique ne peut se faire sans avis médical car les plantes peuvent majorer les effets des hypnotiques.

  • L'association valériane et alcool est déconseillée

 

 

Astuce:

 

Afin d'améliorer les bienfaits des plantes, il est préférable d'aromatiser vos tisanes contre la fatigue avec du miel d'aubépine ou du miel de tilleul

Les plantes sédatives

La prise de plantes sédatives se fait à demi-dose 2 à 3 heures avant le coucher afin de préparer l'organisme au sommeil et une dose totale 30mn avant le coucher. Cette méthode permet de diminuer la dose totale administrée avec une diminution de l'accoutumance et une augmentation de l'efficacité dans la durée

Passiflore

passiflore

Passiflore (passiflora incarnata), partie aérienne: contient des alcaloïdes (harmaline et harmine) qui stimulent la production de sérotonine. C'est pourquoi elle a une action inductrice du sommeil, régulatrice de l'humeur et anxiolytique, antalgique et antispasmodique. Elle convient aux troubles du sommeil de l'hyperactif stressé. 1 cuiller à café (2g) par tasse d'eau bouillante, infusion 10 à 15mn; 1 à 4 tasses par jour.
Eschscholtzia

Eschscholtzia ou Pavot jaune de Californie. C'est une plante sédative, légèrement anxiolytiques et analgésique que l'on peut utiliser: en cas de difficulté à trouver le sommeil, aussi bien chez l'enfant de plus de 6 ans que chez l'adulte, en cas d'insomnie de la deuxième partie de la nuit, en cas d'anxiété légère accompagnée de troubles psychosomatiques (oppression respiratoire, perception excessive des palpitations cardiaques, énurésie), quand l'insomnie s'accompagne de douleurs articulaires liées à l'arthrose par exemple. C'est une plante à privilégier en période de ménopause car il réduit les bouffées de chaleur.

A éviter en cas d'antécédents de cancers hormonaux dépendants, en raison de son activité œstrogénique.

Aubépine

Aubépine (Crataegus loevigata ou C. oxyacantha): sédatif cardiaque et du système nerveux central, spasmolytique. Son effet normotensif la fait privilégier en cas de troubles tensionnels associés. 1 cuiller à café (1,8g) par tasse d'eau bouillante, infusion 15mn. Boire une tasse 2 à 4 fois par jour.
Ballote La ballote possède des propriétés anxiolytiques et antidépressives mais également sédatives. Elle est utilisée pour favoriser l'endormissement, notamment chez les personnes anxieuses
Valériane

La valériane  (Valeriana officinalis) (organes souterrains) ou herbe à chats est calmante et anxiolytique.
Cette plante est à privilégier chez un adulte agité, nerveux qui se plaint d'un mauvais sommeil ou de difficultés à s'endormir. La valériane aide à raccourcir le temps d'endormissement et améliore la qualité du sommeil (sommeil paradoxal), diminue les réveils nocturnes.

En raison de l' odeur désagréable de la plante sèche, privilégier les gélules (1 à 2 g de plante totale par prise), la teinture (20 à 50 gouttes par prise) ou la suspension de plantes fraiches de Valériane : 50 à 120 gouttes dans une boisson associée à 100 gouttes de Mélisse en teinture mère (TM Melissa officinalis) après souper

L'avantage d'associer la mélisse à la valériane est que la mélisse masque le gout amer de la valériane

Seroxyl®...
Houblon

Les cônes de houblon (Humulus lupulus) sont tonique amer (facilite la digestion). Cette plante est rarement utilisée seule, elle est souvent associée avec la Valériane. Cette plante présente un intérêt majeur en période de ménopause car elle calme aussi les bouffées de chaleur. A éviter en cas de cancer ou d'antécédent de cancer hormono-dépendant en raison de son activité estrogène. Prendre 0,5g de plane par tasse d'eau bouillante, infusion de 10mn. Boire 2 à 3 tasses par jour.
Mélisse

Les feuilles de mélisse (Mélissa officinalis): contiennent des flavonoïdes et des polyphénols. Son huile essentielle, tirée de ses feuilles, agit sur le système cholinergique et sur les GABA récepteurs. Utilisée en tant que sédatif nerveux, elle est indiquée dans les cas d'insomnie avec anxiété. Cette plante peut être utilisée dans le sevrage aux benzodiazépines. Sa posologie sera progressivement augmentée en parallèle avec la diminution des benzodiazépines. Attention ce sevrage doit toujours être effectué sous contrôle médical! Elle a également une action sur la dyspepsie, et pourra être utilisée contre les aigreurs d'estomac et les flatulences à raison de 1 gélule de 300mg avant les 3 repas
Melissane® Tisane Apaisante, Melissa Rêve...

 

Exemples d’utilisation pour un adulte ou un adolescent dans l'indication de difficulté d'endormissement

  • 1 gélule de 300mg de poudre de plante à 20 heures et une au coucher.
  • mélisse Melissa officinalis (feuille) Teinture mère:  150 gouttes dans une boisson après souper. ou
  • mélisse Melissa officinalis (feuille) suspension de plante fraiche: 80 gouttes dans une boisson après souper. 

Le mélisse s’associe très bien avec la valériane

Autres plantes Tilleul (inflorescence), verveine odorante, Coquelicot (pétale), oranger (feuille, fleur).

Tisanes sédatives

  • Passiflore (parties aériennes 30g),
  • Aubépine (fleurs 20g),
  • Oranger (feuilles 20g),
  • mélisse (feuilles 10g)

Conseil de préparation : Faire infuser pendant 10mn 1 c à soupe par tasse.

Conseil d’utilisation : Boire une tasse vers 18h et une seconde tasse de tisane plus concentrée ½ heure avant le coucher

  • Tilleul (fleurs et bractées) 20g,
  • Mélisse (feuilles) 20g,
  • Oranger (feuilles) 30g,

Conseil de préparation : faire infuser une cuillère du mélange dans 200 ml d’eau portée à ébullition pendant 10 minutes.

Conseil d’utilisation : boire le mélange chaud après le diner, une heure avant le coucher

  • Camomille romaine fleurs 20,00 g

  • Oranger bigaradier feuilles 25,00 g

  • Tilleul (fleurs et bractées) 30,00 g

Conseils d’utilisation : faire infuser 1 cuillère du mélange dans 200 ml d’eau et boire une tasse après le diner

Gélules sédatives

© Martin Allinger | Dreamstime.com

2 gélules 2 à 3 heures avant le coucher, puis 2 gélules une demi heure avant le coucher à prendre idéalement avec la tisane sédative ou avec un verre d'eau.

Gouttes sédatives

Eschscholtzia californica TM 50 gouttes + Papaver rhoeas TM 50 gouttes En cas de difficulté d'endormissement à diluer dans une boisson quelques minutes avant le coucher
Melissa off TM 50 gouttes + Passiflora incarnata TM 50 gouttes
En cas de réveils nocturnes; préparez une boisson que vous laissez sur la table de nuit. Boire en cas de réveil

Les solutions prêtes à l'emploi à base de plantes

Spécialité

Euphytose®: spécialité pharmaceutique composée de phytothérapie, contenant de l'extrait sec de valériane, extrait sec de passiflore, extrait sec d'aubépine, extrait sec de ballotte.

Attention, pas d'utilisation prolongée! La commission nationale de pharmacovigilance a relevé des effets indésirables chez les patients prenant cette spécialité. Risque d' hépatotoxicité, surement lié à la présence de la ballotte qui présenterait des métabolites secondaires proches de ceux de la germandrée petit-chêne (plante hépatotoxique)

Les tisanes Certaines tisanes contenant un mélange de plantes sont intéressantes en cas de troubles mineurs du sommeil:
ARKOBIO Infusion Sommeil Relaxation, DAYANG® Infusion Bio Sommeil Détente, Marque Verte® Infusion Sommeil Action Sérénité...

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Phytothérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Agir sur le sommeil par gemmothérapie

 

Mg du système nerveux central

 

Le bourgeon de Tilleul Tilia tomentosa ou Tilia argentea (Tilleul de Hollande)  est inducteur de sommeil physiologique. Il peut être donné aux jeunes enfants comme aux adultes à la posologie de 1mg/Kg/jour chez l'enfant et 50 à 100 gouttes par jour pour un adulte.

 

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Gemmothérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Soigner les insomnies par homéopathie

Traitement de base

Dans tous les cas

Choisir un remède parmi les médicaments suivants

 

  • Passiflora 9CH ou Passiflora composé sucer 3 granules au coucher. Recommencer en cas de réveils nocturnes

  • Sédatif® PC est un complexe homéopathique en comprimé à sucer. il agit à la fois sur le stress et les troubles du sommeil

  • L72® (Lehning): complexe homéopathique en gouttes (à partir de 2 ans)

  • Homéogène® 46 comprimés à sucer (Stramonium3DH, Hyosciamus niger 3DH, Passiflora incarnata 3DH, Ballota foetida 3DH, Nux moschata 4DH. Sucer 2comprimés 3 fois par jour.

  • Somnidoron® solution buvable (Coffea tosta 20 DH, Stramonium 12 DH, Valeriana officinalis 3DH): 30 gouttes le soir au coucher, à diluer dans un peu d'eau et à garder quelques instants en bouche avant d'avaler.

  • Calmodren®: ce médicament homéopathique, composé d'aubépine, de passiflore et de valériane est traditionnellement utilisé dans les dystonies neurovégétatives (palpitations, irritabilité, émotivité) et dans les troubles mineurs du sommeil. Sucer 3 granules 3 fois par jour

Traitement spécifique en fonction des symptômes

Lié à l’anxiété

 

  • Cauchemars ou terreurs nocturnes Stramonium 15CH

  • Fringale ou douleurs d’estomac calmées en mangeant Lycopodium 9CH

  • Insomnie anxieuse entre 1heure et 3 heures Arsenicum album  9CH, complémentaire de terrain: Psorinum, Sulfur

  • Si réveil vers 3 h du matin avec soucis et cogitation intense Vie stressante, abus d’excitants, aimant faire la sieste après le repas du midi  Nux vomica  15CH

  • Réveil vers 4 h du matin avec sentiment d’oppression Kalium carbonicum 9CH

  • Enfant nerveux et émotif qui s'endort difficilement par appréhension de la nuit et a un sommeil agité. Adulte très anxieux le soir au coucher Causticum  9CH

  • Insomnie après une émotion ou par trac d'anticipation Gelsemium  9CH

  • S'endort mal par afflux d'images dans sa tête. Doit réveiller quelqu'un pour lui parler, phobique. A trop chaud, fort désir de sucre mal supporté: Argentum nitricum

Lié à un surmenage

  • Insomnie au milieu de la nuit chez un patient émotif, surmené par par le travail intellectuel et épuisé par le moindre rapport sexuel  Kalium phos  9CH

  • Cocculus indicus 9CH lorsque la personne souffre de décalage horaire

Après une contrariété, un chagrin, une émotion

  • Insomnie après une émotion ou par trac d'anticipation Gelsemium  9CH

  • Se réveille après une frayeur vers 1h du matin, agité, angoissé, anxieux et ayant peur de la mort. Suite de froid sec, de frayeur, de choc, d'opération: Aconit  9CH

  • Patient très timide, bouleversé de manière excessive par les moindres petits soucis, qui se réveille souvent en ayant froid  Ambra grisea  9CH

  • Suite à un changement de cadre: Calcarea carbonica, Silicea

  • Suite à un déménagement: Capsicum

  • Suite de deuil: Ignatia (soupirs et bâillements), Arsenicum album réveil à 1h du matin avec agitation, peur de la mort. Soif de petites quantités d'eau froide...

  • A sommeil mais n'arrive pas à s'endormir après une discussions agitée chez un sujet timide: Ambra grisea

  • Sujet mélancolique, susceptible, irritable. Baisse de mémoire. Confronté à un problème de choix. Amélioré en mangeant: Anacardium orientale

  • Sujet mélancolique dépressif se plaignant d'insomnie totale, risque suicidaire. Sujet congestif, athéroscléreux: Aurum metallicum

Chez le nouveau-né

  • Enfant coléreux, agité mais heureux et calmé quand on l'agite ou le berce, qui a sommeil mais ne peut s'endormir et transpire de la tête en s'endormant, parfois lors de la dentition  Chamomilla  9CH

 

 

  • Nouveau-né qui confond le jour et la nuit, soubresauts: Saphysagria

Sommeil du nouveau-né par Vera Kratochvil

Chez l'enfant

Autres

  • Patient fatigué, trop fatigué pour dormir, qui ne cesse de gesticuler, de remuer, et ne trouve pas de bonnes places dans un lit qui lui parait trop dur Arnica montana 9CH, complémentaire de terrain : Natrum sulfuricum 9CH

  • Insomnie de l'enfant ou de l'adulte jeune, facilement peureux, avec difficulté d'endormissement, difficulté à se réveiller le matin Calcarea phosphorica 9CH

  • Enfant qui se réveille, ne pleure pas mais veut jouer et ne veut plus dormir. Adulte insomniaque par hyperactivité cérébrale mais sans agitation physique parallèle (contraire d'arnicaCoffea cruda  9CH

  • Baryta carbonica : Insomnie du vieillard scléreux

  • Somnolent le jour, ne peut dormir la nuit. Sensation d'œuf mal digéré sur l'estomac: Abies nigra

  • Ne s'endort pas car trop soif: Allium sativum

  • Insomnie malgré une grande sensation de sommeil, soubresauts, réveils anxieux. Voit des choses imaginaires, rêves effrayants Belladonna

  • Agité après 3 heures. Sa tête et son corps lui semblent dispersés à travers le lit: Baptisia tinctoria

Drainage homéopathique
Prendre 2 heures avant le coucher:

Rhodonite D8,
Lepidolite D8 si tendance dépressive
Glauconie D8 si grand anxieux

Plus de conseils sur
Lithothérapie

Avant de prendre de l'homéopathie, consultez notre fiche conseil : Homéopathie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Traitement des insomnies par aromathérapie

Contre indiqué chez les enfants de moins de 30 mois, déconseillé pendant la grossesse, l'allaitement et chez l'épileptique

 

Chez l'enfant de plus de 30 mois, préférer l'HE Mandarine, l'HE d'orange douce, l'HE Lavande, L'HE Bois de rose , L'HE de Camomille romaine, l'HE d'Ylang-Ylang, l'HE Geranium rosat

Les autres huiles essentielles sont réservées à l'adulte; elles sont déconseillées chez les femmes enceintes ou allaitantes.

Il est préférable de diluer les huiles essentielles dans un peu d'huile végétale, de macadamia par exemple, pour éviter toute irritation lors de l'utilisation en massage; 2 à 3 gouttes d'huile essentielle dans une cuillère à café d'huile végétale.

Les huiles essentielles

HE Lavande (Lavandula angustifolia)

Antispasmodique puissante et sédative, favorise un sommeil plus rapide et réparateur.

  • A utiliser en massage sur la face interne des poignets, sur le plexus solaire ou le long de la colonne vertébrale 30mn avant le coucher;
  • Ajouter quelques gouttes dans un dispersant ou dans le gel douche et mettre dans l'eau du bain
  • Appliquer 2 gouttes sur la taie d'oreiller ou en diffusion dans l'atmosphère.
HE Bois de rose  Odeur chaude et douce, relaxante et apaisante
HE mandarine: (Citrus reticula) zeste

Modératrice du système nerveux central, relaxante et sédative 1 goutte au diner et 2 gouttes 30mn avant le coucher, ou diffusion pendant 10mn 15mn avant d'aller au lit. Risque de photosensibilisation si application sur la peau: pas d’exposition solaire dans les 3 heures suivant l’application.

HE de marjolaine

L'huile essentielle de marjolaine est l'huile essentielle de choix chez l'adulte dans le cadre de l'insomnie. Diluer 2 gouttes dans 5 gouttes d'huile végétale neutre, massage du plexus solaire, le soir au coucher.

HE de Camomille romaine romaine (Chamaemelum nobile)

Extrêmement apaisante et sédative. Recommandée dans les insomnies dues à un choc nerveux ou en préparation à une intervention chirurgicale; 3 gouttes en massage sur le plexus solaire et la face interne des poignets 30mn avant le coucher

HE de cumin (Cuminum cyminum)

Antispasmodique et digestive, elle est aussi inductrice du sommeil. Une goutte sur un sucre au diner et une goutte 30minutes avant le coucher

HE petit grain bigaradier

Apaisante et relaxante, efficace contre le réveil nocturne

HE d'Ylang-Ylang odeur chaude et fleurie ayant une activité anti stress
HE Géranium rosat odeur chaude et douce, relaxante et apaisante

Mélanges d'huiles essentielles contre l'insomnie

Voie cutanée Pour l'enfant,

HE Ravintsara: 2ml

HE Pin de Pantagonie : 1 ml

HE Marjolaine coquilles : 1 ml

HE Camomille romaine : 2 ml

HV Noisette : 3 ml 

Huile de noisette QSP 15 ml.

Appliquez 3 à 4  gouttes du mélange soit sur le plexus solaire, soit sur la voute plantaire, soit sur la face interne des poignets, soit le long de la colonne vertébrale

Pour l'adulte,

Appliquer 8 à 10 gouttes le long de la colonne vertébrale ou sur le plexus solaire le soir du mélange suivant.
Diffusion HE Ravintsara: 5ml
HE mandarine : 10 ml
Diffusez le mélange 10 à 15 minutes par heure pour bénéficier de l'action sédative du mélange
Voie orale Sur un comprimé neutre avant le coucher

Les prêts à l'emploi

Spray relaxant à vaporiser
Puressentiel® Spray sommeil détente, Phytosun aroms® Spray Sommeil...
Ce spray contiennent un mélange d'huiles essentielles relaxantes, apaisantes, tranquillisantes, sédatives. Il a une action apaisante le jour et permet de trouver le sommeil plus facilement le soir et de procurer un sommeil de meilleur qualité. Il conviennent en général aux enfants dès l'âge d'un an.
Composition pour diffusion
Puressentiel® diffuse Zen, Ressource® Composition pour diffusion...
Dans un diffuseur: verser quelques gouttes de la solution et laisser diffuser (se reporter à la notice de votre appareil, la quantité variant selon le modèle). Sur une céramique ou dans une coupelle: déposer quelques gouttes de la solution à diffuser.
Bain relaxant
Puressentiel® sommeil détente Bain-douche...
Les huiles essentielles des bains relaxants ont des propriétés apaisantes, relaxantes, tranquillisantes et sédatives. Elles favorisent naturellement la détente, la relaxation et le sommeil.
Ajouter un à 2 bouchons à l'eau du bain. Si vous utilisez ce bain dans une baignoire de taille réduite ( baignoire d'enfant par exemple), diminuer la dose et n'utiliser qu'un demi bouchon. Peut s'utiliser sous la douche (1 bouchon). Ne pas verser dans la baignoire vide en raison de la teneur élevée en huiles essentielles.
Huile de massage relaxante
PHYTOSUN AROMS Kiné +3 Huile de massage Relaxation,  Kiné+4 huile de massage détente du dos et de la nuque, Kneipp® Jojoba huile de massage décontractante, Puressentiel® Bébé Dodo Détente...
Ces huiles de massage contiennent des huiles essentielles relaxantes. Elles soulagent les contractures musculaires, contribuent à améliorer la mobilité et la qualité de sommeil.


Pour les plus petits, dès l'âge de 3 mois, on peut utiliser Puressentiel® Bébé Dodo Détente, Baume de massage spécialement adapté à bébé aux 5 huiles essentielles
Capsules relaxantes à avaler
Aroma Express Capsules® Sommeil Stress, PRANARÔM Oléocaps 7, Puressentiel® sommeil capsules...

Capsules aux huiles essentielles prêtes à l'emploi, à avaler avec un verre d'eau. A partir de 7 ans selon les fabricants.
Ces capsules contiennent en général,

  • des huiles essentielles relaxantes et apaisantes:  lavande, camomille romaine, petit grain bigaradier qui aident à diminuer les tension.
  • des huiles essentielles qui calment les angoisses, diminuent la nervosité et favorisent le sommeil: mandarine, marjolaine, lemongrass

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Aromathérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Améliorer les troubles du sommeil avec les compléments alimentaires

Compléments alimentaires pour adules
Associations de plantes
  • Une action relaxante : grâce à l'extrait de Passiflore, ingrédient 100% d'origine végétale.
  • Améliore la qualité du sommeil grâce à l'extrait de valériane, l'extrait de passiflore, l'extrait de mélisse, l'extrait de houblon, Pavot de Californie. Diminue le stress grâce à la mélisse et à la Passiflore

 

Cyclamax® Stress + Sommeil, Novanuit® Sommeil, Valdispert® phyto Nuit...

Coquelicot (pétale)

Les pétales de coquelicot renferment des alcaloïdes qui contribuent à favoriser la détente et à retrouver le sommeil par une action douce. Ils agissent surtout sur les insomnies de début de nuit. Ils diminuent aussi l'anxiété et l'hyperémotivité.

Coquelicot Arkogélules®: Prendre deux  gélules au repas du soir et deux gélules au coucher

L'alpha-casozépine

L'alpha-casozépine (issu d'un hydrolysat de protéines de lait) facilite l'endormissement et contribue à améliorer la qualité du sommeil.

Sériane® sommeil...

Mélatonine La mélatonine a une action sur la phase d'endormissement : elle contribue à réduire le temps d'endormissement. L'efficacité est prouvée pour une prise de 1 mg / jour. 
Novanuit® Sommeil...
Tryptophane

Le tryptophane, acide aminé, est un précurseur de la sérotonine. Cette dernière est une hormone très importante pour le passage de l'état de veille au sommeil, la présence du Tryptophane va favoriser l'endormissement.

 

Dorzen®, Granio+ Somdor, Granions® L-Tryptophane, MARQUE VERTE® Stress et Sommeil, Nuits sereines Inovya®, Seroxyl®...

Compléments alimentaires pour enfants
Il existe des compléments alimentaires "spécial sommeil" enfant qui peuvent aider à apaiser votre enfant comme Calmosine® Sommeil, Pédiakid® Sommeil, Euphytocalm® ...

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Compléments alimentaires

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Consulter un médecin  

Surveiller les signes suivants

© Tibor Varga | Dreamstime.com
  • Si l'insomnie persiste chez votre bébé ou votre enfant malgré l'application des règles hygiéno-diététiques. Des troubles du sommeil peuvent être révélateurs de certaines pathologies (Reflux , otite, dépression chez l'enfant...)
  • Si l'insomnie est liée à une douleur ou en cas d'asthénie organique (traiter la maladie sous-jacente)
  • Si les insomnies durent depuis un certain temps (dure depuis plus de 3 semaines, souvent des mois ou des années)
  • Si réveils entre 4 et 6 h du matin avec impossibilité de se rendormir (rechercher un état dépressif: réveils précoces, fatigue dès le lever, désintérêt)
  • En cas d'échec de votre traitement (inefficacité ou effets secondaires)
  • Attention, les troubles du sommeil peuvent être un signe annonciateur de dépression.

Dans ces cas, une consultation médicale s'impose

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 
         
         
       

Voies de recherche sur l'insomnie

Antagonistes des récepteurs à l’orexine
l’orexine (ou hypocrétine) est secrétée par des neurones hypothalamiques durant les phases de veille et en fonction du rythme circadien. En bloquant les récepteurs à l'orexine, des chercheurs* sont arrivés à induire le sommeil chez les animaux ainsi que chez l'homme. Une nouvelle molécule, l'almorexant est actuellement en phase d'essai. Comme les orexines stimulent l'appétit on peut penser qu'un antagoniste des orexines pourrait réduire l'appétit.

*Coleman PJ et coll. : Discovery of [(2R,5R)-5-{[5-fluoropyridin-2-yl)oxy]methyl}-2-methylpiperidin-1-yl][5-methyl-2-(pyrimidin-2-yl)phenyl)methanone (MK-6096) : A dual orexin receptor antagonist with potent sleep-promoting properties. ChemMedChem, 2012 ; 7 : 415-424.

Rafraichissement de la région frontale

L’équipe du Dr Éric Nofzinger* (directeur du Sleep neuroimaging research program, Pittsburg) vient de confirmer l’efficacité d’un traitement original de l’insomnie. Après avoir mis en évidence, chez des patients insomniaques, une augmentation du métabolisme dans certaines régions cérébrales au cours du sommeil, ils ont eu l'idée de rafraichir localement certaines régions du cerveau afin de favoriser l'endormissement. Ils ont ainsi pu prouver qu'un rafraichissement de la région frontale pouvait améliorer l’insomnie.

*METHODS, DEVICES AND SYSTEMS FOR TREATING INSOMNIA BY INDUCING FRONTAL CEREBRAL HYPOTHERMIA

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

INSOMNIES, TROUBLES DU SOMMEIL »

 


 

Index juridique

Déclaration d'intérêts: L'auteur déclare ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article.

Cet espace de conseils sur les médicaments et la santé  ne remplace en aucun cas le diagnostic et les conseils d'un médecin ou d'un pharmacien. Les informations mises à jour et publiées sur ce site sont à titre strictement indicatifs. Il ne faut en aucun cas utiliser ces informations à but de diagnostic. Nous ne pourrons pas être tenu responsable d'une mauvaise interprétation de son contenu ni de l'état de santé du lecteur, qu'il soit antérieur ou ultérieur à la consultation de ces fiches conseil.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Sites de santé de confiance certifiés HONcode: