Accueil Urgences Pharmacie Informations légales Conseils Liens utiles Nous contacter Faire un don

   

 
Recherche personnalisée

 

 

Introduction
Qu'est-ce que l'hypertension?
Le syndrome métabolique
Quels sont les facteurs de risque de l'hypertension artérielle?
Quelles sont les causes de l'hypertension artérielle?
Les médicaments responsables d'hypertension artérielle.
Les complications d'une hypertension artérielle
Régime hypertension
Conseils en cas d'hypertension.
Comment bien utiliser son tensiomètre?
Hypertension et grossesse
Hypertension et allaitement
Hypertension maligne
Liens utiles
Comment traiter l'hypertension?
Les antihypertenseurs
Conseils sur le traitement antihypertenseur
Choix de la molécule anti hypertensive
Améliorer une hypertension par oligothérapie
Améliorer une hypertension artérielle avec des compléments alimentaires
Hypertension et phytothérapie
Agir sur la tension artérielle par Gemmothérapie
Agir sur la tension artérielle par homéopathie
Agir sur la tension artérielle par aromathérapie
Quand consulter un médecin?
Voies de recherche sur le traitement antihypertenseur
Maitrisez-vous bien votre maladie?
Maladies et troubles du siècle

© Yuri Arcurs | Dreamstime.com

 

Fiche conseil: Hypertension artérielle ou HTA

 

 

 

 

Rédigé par AS Delepoulle

(Dr en pharmacie).

Dernière mise à jour le : 29/10/2015

 
 
   
   
 

Introduction 

L'hypertension artérielle n'est pas une maladie, mais un gros facteur de risque cardiovasculaire.

Les pathologies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité en France.

Non seulement, plusieurs millions d'hypertendus ne sont pas pris en charge, mais chez 2 patients traités sur 3 l'hypertension n'est pas suffisamment contrôlée et ce chiffre est encore plus élevé pour les patients à haut risque, 70% des patients obèses, 85% des diabétiques  et 95% des insuffisants rénaux.

 

Une hypertension artérielle doit être recherchée devant une complication typique (rétinopathie hypertensive, accident vasculaire ischémique...), mais aussi face à un symptôme aspécifique, parfois retrouvé chez les patients hypertendus (asthénie, épistaxis, céphalées). L'HTA reste longtemps asymptomatique, d'où l'intérêt de pratiquer régulièrement à la mesure de la tension artérielle.

Le saviez-vous?

L'hypertension artérielle touche un homme actif sur 4 et une personne sur 2 après 70 ans.

En l'absence de traitement, l'hypertension artérielle conduit à une réduction de la durée de vie de 10 à 20 ans

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Qu'est-ce que l'hypertension artérielle ? 

L’hypertension artérielle (HTA) constitue à la fois une maladie, un symptôme, un facteur de risque et un facteur aggravant de nombreuses affections rénales.

La seule façon de savoir si vous êtes hypertendu est de faire mesurer régulièrement votre pression artérielle par votre médecin. Pour  mesurer une pression artérielle on peut parler soit en centimètres de mercure (cm Hg) ex : 13/8 ou en millimètres de mercure (mm Hg) ex 130/80. Cette norme est à préférer.

Définition et gradation de l'hypertension selon l'HAS
  Optimale Normale Normale haute HTA légère HTA modérée HTA sévère
PAS <120 120-129 130-139  140-159 160-179 >180
  et ou ou ou ou ou
PAD <80 80-84 85-89  90-99 100-109 >110

 

Quand la pression maximale (PAS) atteint ou dépasse  140 mm Hg et/ou la pression minimale ( PAD) atteint ou dépasse 90mm Hg ( sur plusieurs mesures).

 

Pressions mesurées au cabinet médical et confirmées (au minimum par 2 mesures par consultation, au cours de 3 consultations successives, sur une période de 3 à 6 mois.

 

 

Pour certains patients, l'objectif tensionnel peut être différent:

  • chez le patient diabétique PA <130/80 mm Hg,
  • chez le patient insuffisant rénal PA <130/80 mm Hg et une protéinurie < 0,5g/j 
Comment prendre sa tension artérielle?

 

Signes cliniques de l'hypertension artérielle

Sauf dans les hypertensions très sévères qui peuvent s’accompagner de céphalées, nausées et vomissements, l’hypertension artérielle est longtemps asymptomatique.

Toutefois la dyspnée à l’effort est relativement fréquente (sous la forme d’un discret essoufflement). Celle-ci est liée à l’hypertrophie ventriculaire gauche, jointe à un certain degré d’insuffisance diastolique. Des sensations vertigineuses passagères, ne causant pas de chute, sont possibles mais relativement rares. Il en est de même des bourdonnements d’oreille.

Le syndrome métabolique

Le syndrome métabolique est une entité pathologique regroupant plusieurs critères dont le caractère anormal est en relation avec une insulinorésistance. Sa détection précède celle d'un diabète et permet une prise en charge cardiovasculaire avant que des complications plus importantes ne surviennent:
  • Obésité abdominale (tour de taille >102cm chez l'homme et >88cm chez la femme
  • Concentration sérique de triglycérides >1,5g/l
  • Concentration sérique de HDL-cholestérol <0,4g/l chez l'homme et 0,5g/l chez la femme
  • Pression artérielle >130/85 mmHg
  • Glycémie à jeun > 1,10g/l, soit 0,7mmol/l
  • Il est question de syndrome métabolique lorsque 3 critères parmi les 5 énumérés ci-dessus sont retrouvés chez un patient.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Quels sont les facteurs de risque de l'hypertension? 

  • Tabagisme actuel ou arrêté depuis moins de 3 ans.

  • Facteurs génétiques (parents hypertendus)

  • Anxiété, nervosité, troubles du sommeil

  • Les contraceptifs oraux .

  • Consommation importante d'alcool plus de 3 verres standard chez l'homme et 2 verres chez la femme

  • Alimentation riche en graisse et en sel

  • Surpoids: une perte de poids même modérée permet dans certains cas de normaliser une hypertension artérielle

  • Âge>50 ans

  • Le manque d'exercice physique

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Quels sont les causes de l'hypertension artérielle? 

Dans 90% des cas, l'hypertension artérielle est dite "essentielle", c'est à dire qu'aucune étiologie n'est retrouvée. Toutefois, le clinicien doit rechercher une étiologie car le traitement est parfois plus simple si une étiologie est retrouvée.
Pathologies rénales

L'insuffisance rénale chronique se manifeste par une altération de la capacité du rein à excréter l'eau et les ions sodiums. La rétention hydrosodée qui s'ensuit conduit à une augmentation de la volémie, et donc de la pression artérielle.

De plus, la diminution de la perfusion glomérulaire engendre une augmentation de la sécrétion de rénine expliquant également l'hypertension artérielle

Syndrome d'apnée/hypopnées obstructives du sommeil Les patients souffrant d'un SAHOS présentent un état inflammatoire modéré pouvant être à l'origine de la dysfonction endothéliale, point de départ de l'athérosclérose et sont en effet plus souvent hypertendus que la population générale.
Coarctation de l'aorte

Mise en évidence chez l'enfant ou chez l'adulte, ce rétrécissement de l'aorte se manifeste par:

  • une hypertension dans les artères se ramifiant en amont de la sténose;

  • une hypotension dans les artères se ramifiant en aval

La pression artérielle est élevée au bras mais faible au mollet; car les reins souffrent d'ischémie, laquelle est à l'origine d'une hypersécrétion de rénine qui accroit encore la pression artérielle.

Pathologies endocriniennes
  • Les hypercorticismes (hypersécrétion d'aldostérone isolée et/ou de cortisol)

  • Le phéochromocytome (pathologie tumorale touchant les cellules de la médullosurrénale sécrétant l'adrénaline).

  • Plus rarement: hypo ou hyperthyroïdie, acromégalie

Consommation de toxiques
  • La consommation excessive d'alcool est un facteur important de la pression artérielle. Une consommation excessive d'alcool explique parfois une résistance au traitement antihypertenseur.

  • La cocaïne est un puissant inhibiteur de la recapture de la noradrénaline et de la dopamine par les neurones présynaptiques. Au niveau du système nerveux autonome, la cocaïne se conduit comme un sympathomimétique, induisant une vasoconstriction et une augmentation de la pression artérielle

Consommation excessive de réglisse En cas d'ingestion massive de réglisse, il se produit un hypercorticisme avec rétention hydrosodée (œdèmes et HTA). Il est recommandé de ne pas consommer plus de 8g de réglisse par jour sous forme d'infusion, 5g de poudre de réglisse. (maxi 3mg/kg de glycyrrhizine par jour)

Médicaments pouvant causer une hypertension artérielle = Cause iatrogène

Des médicaments peuvent augmenter la pression artérielle. C'est le cas de médicaments qui peuvent être pris en automédication comme les anti-inflammatoires ou les médicaments contre le rhume, même pris par voie locale (gel, spray nasal...)
Soyez donc très vigilent
IMAO

Les IMAO-A sont des antidépresseurs. Les IMAO-B sont indiqués dans la maladie de Parkinson. La prise d'IMAO peut induire une hypertension artérielle. Cependant la fréquence de cet effet indésirable est très augmentée lorsque l'IMAO est associé:

  • à d'autres médicaments interférant avec la transmission noradrénergique

  • à des aliments riches en tyramine ("effet fromage")

Sympathomimétiques Les sympathomimétiques sont des molécules qui augmentent la transmission noradrénergique, ce qui se traduit par une augmentation des résistances périphériques, et donc de la pression artérielle.
Adrénaline, épinéphrine,
naphazoline, oxymétazoline, éphédrine et pseudoéphédrine (même dans les gouttes nasales pour le rhume)...
Dérivés amphétaminiques Dexamphétamine, Méthylphénydrate, Sibutramine, Bupropion, l'atomoxétine
Alcaloïdes de l'ergot de seigle et les triptans Ces 2 classes médicamenteuses sont utilisées dans le traitement de la migraine. Ils entrainent une vasoconstriction pouvant entrainer des poussées hypertensives.
Œstrogènes et progestatifs Les contraceptifs oestroprogestatifs peuvent entrainer la survenue d'une hypertension artérielle. Le risque est proportionnel à la durée du traitement hormonal.
Immunosuppresseurs chez les transplantés La ciclosporine, l'évérolimus et le tacrolimus sont souvent impliqués dans la survenue ou l'aggravation de l'hypertension artérielle.
AINS Le mode d'action des anti-inflammatoires non stéroïdiens, à l'origine de leurs effets thérapeutiques, est l'inhibition des cyclooxygénases, enzyme permettant la synthèse des prostaglandines à partir de l'acide arachidonique. Les prostaglandines synthétisées au niveau rénal ont un effet vasodilatateur important.

La prise d'AINS, même par voie locale (gel, pommade, patch...), facilite la survenue d'une ischémie rénale dont la conséquence est une augmentation de rénine à l'origine d'une HTA.
Corticoïdes Les glucocorticoïdes et les minéralocorticoïdes entrainent une rétention hydrosodée responsable du débit cardiaque (même pour les voies cutanées et nasales)
Erythropoïétines Les érythropoïétines recombinantes et leurs dérivés à action prolongée utilisées dans le traitement de certaines anémies, augmentent la viscosité sanguine par augmentation des globules rouges. Plus d'un patient sous EPO sur 4 est hypertendu.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Quelles sont les complications de l'hypertension?

L'HTA est une maladie silencieuse qui peut abimer les vaisseaux sanguins si elle n'est pas correctement prise en charge. Ainsi l'HTA peut entrainer des maladies du cœur et des vaisseaux (athérosclérose) dont les conséquences peut être dramatiques:
  • AVC : accident vasculaire cérébral.
  • Encéphalopathie hypertensive: augmentation des démences dites vasculaires (par diminution de l'oxygénation cérébrale): maladie d'Alzheimer.
  • Cardiopathies ischémiques (angor, infarctus du myocarde)
  • Insuffisance cardiaque, hypertrophie ventriculaire gauche
  • Insuffisance rénale par sclérose des artérioles rénales: microalbuminurie, puis protéinurie à un stade plus avancé

  • Anévrysme
  • Artérite des membres inférieurs
  • Éclampsie
  • Complications oculaires: rétinopathie hypertensive, athérosclérose de l'artère de la rétine
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Comment faire baisser sa tension artérielle?

Sources : Haute Autorité de Santé ( HAS) Prise en charge des patients adultes atteints d'hypertension artérielle. Actualisation 2005.  Argumentaire. Activité physique et santé. Arguments scientifiques, pistes pratiques. PNNS 2005: p43-45. Machécourt et al. Détection de la pathologie coronaire chez le sportif. In: Amoreti R, Brion R. Cardiologie du sport. Pris: Ed Masson 2000, p92-99

Avant de vous proposer des médicaments, ou en complément de ceux-ci, votre médecin vous a recommandé de suivre quelques conseils pour modifier votre alimentation et votre mode de vie: ce sont les règles hygiéno-diététiques.

Il est actuellement démontré que plusieurs actions simples, peuvent aider à faire baisser la tension artérielle:

Alimentation

 

Limitez votre consommation de sel  : L'objectif est d'arriver à un apport de 6g au maximum de sel/j

 

1g de sel = 1/2 baguette
=150g de biscottes
= 2 croissants
= 1 portion de camembert
= 45g de jambon de Paris

Le saviez-vous?

Une baisse de sel de 6g/j s'accompagne d'une baisse de la pression artérielle de 2 à 8 mm Hg
 

 

La prescription de régime sans sel doit être réservée aux hypertensions compliquées d'une insuffisance cardiaque congestive avancée.

 

Régime hyposodé : aliments à éviter

Sel caché ne pas resaler son assiette, fromage, conserves, plats industriels et surgelés, sauces industrielles, choucroute, beurre salé
Viandes charcuterie, viandes salées ou fumées, jambon, saucisson, saucisses, abats
Poissons poissons salés ou fumés, crevettes, caviar, œufs de poisson, crustacés, mollusques
Légumes olives, cornichons, câpres, conserves
Pain Pain, biscuits salés, biscottes, chips
Boisson Préférer des eaux minérales pauvres en sodium (les eaux gazeuses sont riches en sodium)

Recherches sur le jus de betterave.

La consommation régulière de jus de betterave, riche en nitrates contribue à faire baisser la tension artérielle

Baisse de pression artérielle avec le jus de betterave ! JIM Publié le 11/06/2013

 

Poids

Réduisez votre poids en cas de surcharge pondérale. Pour calculer votre pois idéal: calculer votre IMC. Afin de réduire le risque cardiovasculaire, votre IMC doit être < 25. Ayez recours éventuellement à un diététicien.

  • Moins de graisses saturées (viandes, lait entier, crème fraiche, fromages gras). Adoptez un régime alimentaire riche en légumes et en fruits, apportant fibres, vitamines et oligoéléments. Privilégier les aliments riches en vitamine B3.

  • Plus de graisses insaturées: majoritaires dans les poissons comme le saumon, le thon, la sardine et les huiles végétales (huile d'olive ou de colza). Au besoin, supplémentez votre alimentation en oméga-3:

  • Ne pas consommer de réglisse (tisanes, bonbons), car la réglisse est naturellement hypertensive

  • Au moins 5 fruits et légumes par jour et 3 laitages par jour

Le saviez-vous?

Une réduction de poids de 10kg permet de baisser la tension artérielle de 5 à 20mm Hg

Boissons

  • Limitez la consommation d' alcool à moins de 3 verres de vin (ou équivalent) par jour chez l'homme  et moins de 2 verres de vin (ou équivalent) par jour chez la femme.  Une consommation excessive d'alcool explique parfois une résistance au traitement antihypertenseur.

  • Limitez aussi le café

  • Réduire les boissons sucrées: Une réduction  quotidienne d’une prise de BES pendant 18 mois s’accompagne d’une baisse de la PA systolique  (-1,8 mm Hg) et diastolique (-1,1 mm Hg).  Même après ajustement en fonction du poids corporel au cours de ce laps de temps, la diminution des chiffres tensionnels est restée significativement associée à une moindre consommation de BES (p<0,05).*

*Cahen L et coll. : Reducing Consumption of Sugar-Sweetened Beverages Is Associated With Reduced Blood Pressure. A Prospective Study Among United States Adults. Circulation 2010; 121:2398-2406.

  •  Privilégiez les boissons peu ou pas alcoolisées et évitez les alcools forts " sec" ou mélangés à du soda,

  •  Buvez les boissons alcoolisées lentement, par petites gorgées et posez votre verre après chaque gorgée,

  • Pensez aux formes allégées, pour les consommateurs de bière,

  • Pensez aux jus de fruits au moment de l'apéritif.

Tabac

Arrêter le tabac. Le risque d'hypertension artérielle est multiplié par 70 chez le fumeur!

  • Le tabac est la cause majeure de l’hypertension artérielle du sujet jeune.

  • Il accroit le risque d’hypertension artérielle résistante au traitement et d’hypertension artérielle par athérome de l’artère rénale.

  • La cigarette déclenche une poussée paroxystique d’hypertension artérielle, phénomène constant et reproductible. La nicotine agit directement sur les artères en augmentant de façon transitoire la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Ce rétrécissement des artères est particulièrement perceptible lors de la première cigarette de la journée.

  • le tabac entraine aussi une toxicité cardiovasculaire, multipliant ainsi considérablement les risques cardiovasculaires.

Hygiène de vie

  • Pratiquez une activité physique de loisir détente régulière, au moins 30mn, 3fois par semaine. Marcher 30 minutes par jour permet de diminuer de 5,4mm Hg les valeurs systoliques et de 7,4 mm Hg les valeurs diastoliques.

  • La correction d'une dyslipidémie ou d'un diabète est également à surveiller.            

  • Ayez un sommeil de bonne qualité. Un manque de sommeil favorise la production d'hormones de stress, la rétention de sel et la prise de poids. Des études ont démontré qu'un adulte dormant moins de 5 heures double le risque de développer une hypertension par rapport à ceux qui dorment 7 à 8 heures.

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
         

Comment utiliser son tensiomètre?

Consulter notre fiche conseil: Tensiomètre, bonnes règles de l'auto-mesure

A condition de bien respecter les règles d'auto mesure, vous pouvez surveiller votre tension chez vous régulièrement ou à la pharmacie (mesure de la tension artérielle) et indiquer les résultats à votre médecin. Cette mesure est une aide précieuse lors de l'instauration d'un traitement, mais aussi pour vérifier votre tension artérielle si vous percevez des signes cliniques d'hypertension

Mesurer sa tension aux 2 bras!

Une étude britannique* vient de prouver que la différence de pression artérielle entre les 2 bras d'un même patient était associée à une augmentation du risque de décès chez les patients hypertendus. Ils ont fait la même conclusion chez des patients sans risque cardiovasculaire mais ayant une différence de tension entre chaque bras.

Pour les auteurs, la différence de pression artérielle entre les deux bras est un indicateur intéressant, permettant d’identifier les sujets à risque cardiovasculaire. Afin de prendre en compte ce risque et de le prévenir par un traitement adapté, les auteurs recommandent aux médecins de mesurer la pression artérielle aux deux bras.

*Clark CE et al : The difference in blood pressure readings between arms and survival : primary care cohort study. BMJ, 2012.

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

© Elena Yakusheva | Dreamstime.com  HTA pendant la grossesse

La pression artérielle baisse physiologiquement en début de grossesse, elle se stabilise au deuxième trimestre, en général à des valeurs inférieures de 15 mm Hg environ à celles mesurées avant la grossesse. Au cours du 3ème trimestre, la pression artérielle remonte à des valeurs équivalentes, voire supérieures à celles mesurées pendant la grossesse.

Toutefois, l' HTA est fréquente et parfois grave chez la femme enceinte. Elle se définit par une PAS>140mmHg et PAD>90mm Hg lors de 2 consultations successives. A partir de ce seuil, le risque périnatal augmente.

A partir du seuil 160/110mmHg, le risque de complication grave augmente. Une pression artérielle supérieure à 170/110 mm Hg justifie une hospitalisation en urgence.

Mesure de la pression artérielle

La mesure de la pression artérielle chez la femme enceinte est recommandée en position assise, le bras à la hauteur du cœur.

Les mesures en position couchée ou debout majorent les valeurs mesurées de la pression artérielle.

Hypertension chronique

Une hypertension chronique est présente chez environ 2% des femmes enceintes. Cette hypertension artérielle préexistante ne provoque pas en soi de prééclampsie, mais elle peut coexister avec une hypertension artérielle gravidique.

Médicaments antihypertenseurs autorisés pendant la grossesse: En cas d'hypertension artérielle préexistante avant une grossesse, les bêtabloquants non cardiosélectifs (Trandate®), les antihypertenseurs centraux (Catapressan®, Aldomet®) et les inhibiteurs calciques (Loxen®, Adalate®) sont autorisés.

Médicaments antihypertenseurs contre indiqués durant la grossesse: Les IEC, les ARA2, les antirénines (sartans), les inhibiteurs calciques, les diurétiques en général et les thiazidiques en particulier sont contre-indiqués chez la femme enceinte ou qui allaite ca ils exposent à diverses malformations

Hypertension gravidique

Une hypertension gravidique apparait lors de 4% à 8% des grossesses

 

Avant 20 semaines d'aménorrhée, cette hypertension ne nécessite d'aucun traitement. En effet, les modifications hormonales durant la grossesse s'accompagnent d'une augmentation des résistances périphériques tendant à faire augmenter la pression artérielle.

 

Après 20 semaines d'aménorrhée, l'hypertension est liée à un autre phénomène: on parle alors d'hypertension gravidique. Une protéinurie est recherchée; si elle est supérieure à 300mg/24 heures, la patiente souffre de pré-éclampsie, et bénéficiera d'un traitement.

 

Ce sont des grossesses à suivre étroitement pour éviter les crises hypertensives graves (crise de pré éclampsie)

L'objectif du traitement est de stabiliser la pression artérielle à moins de 160/110 mm Hg sans la baisser trop vite.

Le respect de quelques heures de repos par jour semble diminuer le risque de pré-éclampsie.

Traitement de l'hypertension gravidique

  • Labétalol IV associé à du sulfate de magnésium
  • alpha-méthyl dopa
  • clonidine
  • nicardipine
  • nifédipine

Attention le régime hyposodé est déconseillé car l'hypovolémie en résultant peut s'accompagner d'une hypo perfusion fœtale.
Les femmes enceintes ayant des antécédents de pré-éclampsie peuvent se voire prescrire de l'aspirine à faible  dose (100mg/jour) durant leurs grossesses ultérieures.
La crise de pré éclampsie

© Teros | Dreamstime.com

La pré-éclampsie et l’éclampsie sont encore à l’origine d’importantes morbidités et mortalité maternelle et néo-natale. Il a été démontré que la pré-éclampsie était associée à une ischémie placentaire, elle-même à l’origine d’une dysfonction endothéliale systémique. Plusieurs travaux ont mis aussi en évidence un défaut de synthèse de monoxyde d’azote (NO), substance vasodilatatrice, synthétisée principalement dans les cellules endothéliales. La fréquence est de 2 à 7% chez les femmes lors de leur première grossesse.

Elle se manifeste par une hypertension artérielle gravidique et d'une protéinurie > 300mg/24 heures.

Une hyperuricémie (augmentation du taux d'acide urique) est fréquente. Elle a une valeur diagnostique similaire à une protéinurie sans être un facteur prédictif de complications.

 

Les signes cliniques de complication d'une crise de pré éclampsie sont: maux de tête constants et inhabituels, troubles visuels (mouches volantes), gonflement des doigts, prise de poids rapide, bourdonnements d'oreille, douleurs hépatiques, nausées, vomissements sévères, douleurs thoraciques, dyspnée, hypotrophie fœtale à l'échographie.

 

Facteurs de risque: les maladies rénales, le diabète sucré, un antécédent de pré éclampsie lors d'une grossesse antérieure sont des facteurs de risque de pré éclampsie

 

Complications: La crise de pré éclampsie peut conduire à  des répercutions sur:

  • divers organes chez la mère: risque d'accident vasculaire cérébral, Hellp syndrome (hémolyse, élévation des transaminases et thrombopénie), hématomes rétroplacentaires, œdèmes pulmonaires, insuffisance rénale aigue, insuffisance hépatique

  • la croissance du fœtus et sur la quantité de liquide amniotique.

Eclampsie L'éclampsie associe une élévation sévère de la pression artérielle et la survenue de convulsions, en général dans la deuxième moitié de grossesse, durant l'accouchement ou dans les 2 jours qui suivent.

Une crise d'éclampsie ou une toxémie gravidique, crise d'éclampsie dont les principaux risques sont:

  • pour la mère : insuffisance rénale, épilepsie, hématome rétro placentaire dû à un décollement prématuré du placenta, CIVD

  • pour le fœtus: hypotrophie fœtale pouvant être à l'origine d'un retard psychomoteur, de prématurité accompagné d'un risque accru de morbilité néonatale ou de mort fœtale in utero

Conseils pour le post-partum

© Michelle Milliman | Dreamstime.com Si vous faites de l'hypertension artérielle ou si vous en avez fait pendant votre grossesse, il est utile d'appliquer les recommandations suivantes dans les jours suivant l'accouchement:
  • Vous sont contre indiqués: contraception estroprogestative (pilule), bromocriptine (utilisée pour inhiber la montée de lait)
  • Surveillez votre tension artérielle les 3 premiers jours car une possibilité de rebond existe.
  • Programmez une consultation chez le cardiologue.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

  HTA et allaitement

© Adam Borkowski | Dreamstime.com Divers antihypertenseurs sont considérés comme compatibles avec un allaitement maternel: des bêtabloquants (labétalol, métoprolol), des inhibiteurs calciques (diltiazem, nifédipine), certains IEC (captopril, enalapril), certains diurétiques (chlortalidone, hydrochlorothiazide).

Pour inhiber la lactation, la bromocriptine est à bannir chez les femmes hypertendues car elle est susceptible d'augmenter la pression artérielle.

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Qu'est-ce que l'hypertension maligne?

PA diastolique (100-180mmHg), pression systolique: (150-290mmHg) C'est une hypertension artérielle sévère compliquée de retentissements sur les organes cibles, en particulier une atteinte grave de la rétine.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Voir aussi, liens utiles

© Vladyslav Starozhylov | Dreamstime.com

Comité français de lutte contre l'hypertension artérielle : www.comitehta.org

Fédération française de cardiologie: www.fedecardio.com

Calculer l'âge de ses artères

Mesurer vos risques cardiovasculaires sur: www.automesure.com

 

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

 Comment traiter l'hypertension?

Il est indispensable de prendre en charge une hypertension artérielle, car non traitée, l'hypertension artérielle évolue silencieusement et diminue l'espérance de vie d'une dizaine d'années. Le traitement de l'hypertension artérielle essentielle combine règles hygiéno-diététiques et traitement médicamenteux.

Devant une hypertension artérielle secondaire, un traitement spécifique de l'étiologie retrouvée sera mis en place. Tous les facteurs de risque doivent être pris en compte et, si besoin faire l'objet d'un traitement.

Traitement d'une hypertension artérielle essentielle

Délai d'instauration du traitement antihypertenseur

Risque cardiovasculaire Traitement de l'HTA
Faible MHD* pendant 6 mois puis traitement médicamenteux si besoin
Modéré MHD* pendant 1 à 3 mois, puis traitement médicamenteux si besoin
Elevé MHD* et traitement médicamenteux d'emblée
*MHD: mesures hygiénodiététiques
  • Suivre les règles hygiéno-diététiques

  • Si échec, monothérapie (choisie par votre médecin traitant en fonction des pathologies éventuellement associées). Les molécules choisies en première intention sont: diurétiques thiazidiques et apparentés, bêtabloquants, inhibiteurs calciques et IEC

  • Si échec total de la monothérapie initiale: changement de clase d'antihypertenseur

  • Si efficacité partielle de la monothérapie initiale: association de 2 antihypertenseurs

  • Si échec de la bithérapie: rechercher une cause de la résistance, avant la mise en place d'une trithérapie : mauvaise observance, "effet blouse blanche", HTA secondaire, interactions médicamenteuses (AINS, vasoconstricteur local).

Jusqu'à quel âge faut-il traiter l'HTA?

Il n'y a pas de limite d'âge. Le traitement est bénéfique même à un âge avancé, mais les objectifs tensionnels sont allégés.

Les antihypertenseurs

Il est important de ne pas se décourager. La mise en place d'un traitement antihypertenseur qui vous conviendra peut prendre du temps. Si un antihypertenseur ne vous convient pas (inefficacité ou trop d'effets secondaires), il ne faut surtout pas l'arrêter sans consulter à nouveau votre médecin qui vous prescrira un nouveau traitement.

Les méta-analyses ont confirmé une efficacité similaire de tous les antidépresseurs, et pour tous, la diminution de la pression artérielle est dose dépendante

Diurétiques thiazidiques Ciclétanine (Tenstaten®), Hydrochlorothiazide (Esidrex®), Indapamide (Fludex®) Les thiazidiques agissent en diminuant les résistances périphériques, ce qui entraine une vasodilatation.

C'est une classe thérapeutique de choix chez la personne âgée, avec une insuffisance cardiaque associée. Les effets indésirables sont l'hypokaliémie favorisant la survenue de torsades de pointe (troubles du rythme cardiaque). Ils sont contre-indiqués en cas d'insuffisance rénale chronique sévère qu'ils peuvent aggraver.

Diurétiques anti-aldostérone, hyperkaliémiants Amiloride , Spironolactone. Ils bloquent la résorption du sodium et l'excrétion du potassium. Effet indésirable: hyperkaliémie pouvant générer des troubles cardiaques, gynécomastie et impuissance chez l'homme, troubles des règles.
Diurétiques de l'anse de Henlé
Bumétanide (Burinex®
), Furosémide (Lasilix®), Pirétanide (Eurélix®)
Ces diurétiques inhibent la réabsorption des ions sodium, potassium et chlorure en bloquant le cotransporteur  NKCC2. Ils augmentent l'excrétion de ces ions ainsi que de l'eau. D'action rapide et brève, le bumétanide et le furosémide augmentent la diurèse dans les heures qui suivent la prise. Leur activité est préservée en cas d'insuffisance rénale chronique, même sévère, contrairement à celle du pirétanide, contre indiqué dans ce cas. Ces diurétiques exposent à un risque de déshydratation en rapport avec la puissance de leur action. Ils sont hypokaliémiants et peuvent entrainer une acidose métabolique. Ils sont également susceptibles d'augmenter la glycémie et l'uricémie.
Bêta-bloquants
Acébutolol, Aténolol, Bétaxolol, Bisoprolol, Cartéolol, Céliprolol, Labétalol, Métoprolol, Nadolol, Oxprénolol, Pindolol, Propranolol, Tertatolol, Timolol
Ce sont les médicaments antihypertenseurs les plus anciens. Le blocage des récepteurs bêta-1 cardiaques fait diminuer le volume d'éjection systolique. Ils diminuent la fréquence cardiaque, ralentissent la vitesse de propagation de l'influx électrique en partance du nœud sinusal.

Ils sont préférentiellement indiqués chez le sujet jeune neurotonique, en cas d'angor, d'antécédent d'infarctus, de troubles du rythme ou de grossesse. Ils doivent être instaurés à des posologies lentement progressives. Effets indésirables : bradycardie, dyspnée par bronchoconstriction, vasoconstriction, asthénie, cauchemars, impuissance, insuffisance cardiaque. Contre indications: Asthme, BCPO, insuffisance cardiaque non contrôlée, choc cardiogénique, bloc auriculo-ventriculaire, syndrome de Prinzmetal, bradycardie (<50 battements/mn), syndrome de Raynaud et troubles circulatoires périphériques, phéochromocytome non traité, hypotension artérielle.

Inhibiteurs calciques Amlodipine, Diltiazem, Félodipine, Isradipine, Lacidipine, Lercanidipine, Manidipine, Nicardipine, Nifédipine, Nitrendipine, Vérapamil. Ces molécules empêchent l'entrée du calcium dans les cellules lisses des artères et du myocarde et donc leur contraction; entrainant une vasodilatation périphérique. Les effets des inhibiteurs calciques varient suivant que le blocage des canaux calciques s'exerce préférentiellement sur les cellules musculaires lisses des artérioles (cas des dihydropyridines) ou sur les cardiomyocytes (cas du diltiazem et du vérapamil).

Ils sont indiqués préférentiellement en cas d'hypertension artérielle chez le sujet angoreux, chez le sujet âgé, ou en cas d'hypertension artérielle systolique isolée.

Effets indésirables: céphalées, flushs, œdèmes des jambes, constipation (vérapamil), gingivites (nifédipine). Contre indications: bloc auriculo-ventriculaire du 2ème ou du 3ème degré, insuffisance cardiaque congestive pour le diltiazem et le vérapamil.

IEC
Bénazépril, Captopril, Cilazapril, Enalapril, Fosinopril, Imidapril, Lisinopril, Moexipril, Périndopril, Quinapril, Ramipril, Trandolapril, Zofénopril.
Les Inhibiteurs de l'enzyme de conversion sont surtout indiqués en cas d'hypertension artérielle avec insuffisance cardiaque (diminution de l'hypertrophie du ventricule gauche), chez le diabétique  pour leur effet néphroprotecteur, et en post-infarctus. Ils bloquent l'enzyme de conversion de l'angiotensine I en angiotensine II et s'opposent ainsi à l'effet vasoconstricteur puissant de l'angiotensine II. Le blocage de cet enzyme entraine également l'accumulation de bradykinine, enzyme vasodilatatrice.
ARA-II ou sartans Candésartan, Eprosartan, Irbésartan, Losartan, Olmésartan, Telmisartan, Valsartan. Ce sont des antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II en agissant sur le récepteur AT1. Ils sont surtout indiqués chez le diabétique de type II en raison de leur effet néphroprotecteur. Effet indésirable: hyperkaliémie. Contre-indications : grossesse (à partir du 2ème trimestre), sténose des artères rénales, hyperkaliémie.
Inhibiteurs de rénine Aliskiren (Razilex®) Cette nouvelle molécule, active, per os, est indiquée dans le traitement de l'hypertension artérielle après échec ou intolérance des autres classes thérapeutiques chez l'adulte (après 18 ans). 1cp par jour, à prendre de préférence  avec un repas léger, de préférence à la même heure chaque jour. Razilex® semble être bien toléré malgré quelques cas de diarrhée (1 patient pour 100, nécessitant l'arrêt du traitement). Il peut être pris seul, ou en association à d'autres antihypertenseurs.

Eviter de prendre Razilex® au cours de repas trop riches en lipides. Ne pas absorber le comprimé avec du jus de pamplemousse

Autres classes

Les autres antihypertenseurs sont moins utilisés car ils sont moins maniables (effets indésirables importants).

  • Les alpha bloquants : Prazosine (Minipress®, Alpress®) et Urapidil (Eupressil®, Médiatensyl®). Ils bloquent les résistances périphériques par blocage des récepteurs alpha-1-post-synaptiques. Effets indésirables: hypotension orthostatique sévère, d'où une augmentation très progressive de la posologie. Contre-indications: hypotension orthostatique de base.
  • Les antihypertenseurs centraux: Clonidine (Catapressan®), guanfacine (Estulic®), méthyldopa (Aldomet®), Moxonidine (Physiotens®), rilménidine (Hypérium®). Ils stimulent les récepteurs alpha-2 adrénergiques centraux et diminuent le tonus sympathique vasoconstricteur par le biais d'une déplétion cérébrale en Noradrénaline. Effets indésirables: hypotension orthostatique, sècheresse de la bouche, fatigue, constipation. Contre-indications: insuffisance rénale sévère, état dépressif grave.
  • La réserpine: alcaloïde extrait du Sarpaghanda (Rauwolfia serpentina), inhibe les monoamines cérébrales, entrainant bradycardie et vasodilatation. Effets indésirables: troubles digestifs variés, somnolence, dépression, cauchemars, impuissance.
  • Minoxidil: surtout utilisé dans le traitement de l'alopécie androgénique, le minoxidil peut être employé per os comme antihypertenseur. Il agit en provoquant une vasodilatation dont le mécanisme est mal compris. Il pourrait libérer du protoxyde d'azote ou bien activer les canaux potassiques vasculaires dépendants de l'ATP. Très mal toléré, il induit une tachycardie et une rétention hydrosodée.
  • Dihydralazine: vasodilatateur direct administré en perfusion intraveineuse, indiqué exclusivement dans le traitement de certaines pré-éclampsies graves.

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Médicaments, horaires alimentation

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       
Conseils sur le traitement antihypertenseur
Le traitement pour l'hypertension nécessite de respecter quelques règles afin de le rendre plus efficace et d'éviter l'échec du traitement:
  • Ne jamais arrêter brutalement le traitement
  • Prendre ses médicaments tous les jours à la même heure
  • Utiliser un auto tensiomètre validé par l'ANSM et de préférence un modèle huméral
  • Respecter la règle des 3, après 5 minutes de repos, brassard à même la peau
  • Suivre les recommandations hygiéno-diététiques décrites plus haut

 

A quelle heure faut-il prendre son anti-hypertenseur?

On conseille de prendre ses médicaments tous les jours à la même heure, mais à quelle heure?
Tout dépend de la classe de médicament qui vous a été prescrite et si vous avez tendance à oublier de prendre votre traitement:

  • Si vous prenez des diurétiques, il est préférable de les prendre le matin. En effet, si vous les prenez le soir, vous risquez de devoir vous lever par nuit par envie d'uriner.
  • Si vous avez tendance à oublier de prendre vos médicaments, il est préférable de prendre votre traitement le matin car vous avez toute la journée pour vous rendre compte de l'oubli
  • Les études montrent que l'effet des antihypertenseurs est supérieur en cas de prise le soir*. De plus, la prise le soir permet de minimiser certains effets secondaires comme la fatigue; mai prudence toutefois à ne pas oublier de prendre votre traitement!

*Bedtime Dosing of Antihypertensive Medications Reduces Cardiovascular Risk in CKD  Ramón C. Hermida, Diana E. Ayala, Artemio Mojón and José R. Fernánde

Éviter toute automédication
  • Les laxatifs stimulants (tout comme une forte diarrhée) induisent une hypokaliémie et ne doivent pas être associés avec les diurétiques thiazidiques

  • Les salicylés et AINS peuvent diminuer l'effet antihypertenseur des sartans et de bêtabloquants (inhibition de la synthèse des prostaglandines rénales vasodilatatrices).

  • Les suppléments calciques doivent être limités car les diurétiques  diminuant l'élimination urinaire du calcium peuvent entrainer si prise de calcium une hypercalcémie.

  • L'alcool est à éviter avec certaines classes d'antihypertenseur (centraux) car cette prise inhibe l'efficacité de votre traitement.

 

Interactions médicamenteuses
  • Les médicaments qui favorisent une rétention hydro sodée, tels que les corticoïdes, augmentent la pression artérielle.

  • En cas d'hypertension, la prise d'AINS est susceptible d'augmenter la pression artérielle, de diminuer l'effet du traitement antihypertenseur et de favoriser la survenue d'une insuffisance rénale, en particulier en association avec un diurétique, un inhibiteur de l'enzyme de conversion (IEC), un sartan ou l'aliskirène

  • Les alphabloquants utilisés dans l'hypertrophie bénigne de la prostate, les anesthésiques généraux, etc... diminuent la pression artérielle et favorisent la survenue d'une hypotension chez les patients prenant déjà un antihypertenseur

  • Les diurétiques, les IEC, les sartans diminuent l'excrétion d'autres médicaments éliminés par voie rénale comme le lithium, la digoxine, la metformine, le methotrexate, etc... Ils exposent à un risque de surdosage grave pour les médicaments à marge thérapeutique étroite.

  • Les associations diurétiques hyperkaliémiants et IEC, sartans ou aliskirène sont généralement à éviter du fait du risque d'hyperkaliémie grave.

  • Les inhibiteurs calciques subissent de nombreuses interactions d'ordre pharmacocinétique

  • L'association bêtabloquant + diltiazem ou vérapamil est à éviter du fait de l'addition d'effets bradycardisants, d'effets défavorables sur la conduction et d'effets inotropes négatifs.

 Attention à l'effet canicule

Le traitement antihypertenseur pourrait aggraver les effets de la chaleur.

Boire beaucoup d’eau plate au moins 1.5L/j sauf si, il y a une autre pathologie cardiaque associée.

Nécessité de surveillance accrue

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Choix de la molécule

Parmi le nombre important de familles d'antihypertenseurs votre médecin orientera son choix de prescription en fonction des contre indications, mais aussi en fonction des autres maladies que vous pouvez avoir
Patient diabétique Ce type de patient présente un risque cardiovasculaire accru. Les médicaments de choix permettant de préserver les fonctions rénales sont les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) et les antagonistes des récepteurs AT1 de l'angiotensine II (ARA II). Certaines de ces molécules sont prescrites en prévention de la progression d'une insuffisance rénale (présence d'une protéinurie), même si le patient n'est pas encore hypertendu. De plus les chiffres tensionnels optimaux sont plus bas chez le diabétique: 130/80 mmHg.

Antihypertenseurs bradycardisants

  • Bêtabloquants

  • Diltiazem et Vérapamil

  • Clonidine et guanfacine

Antihypertenseurs hypokaliémiants

  • Diurétiques tiazidiques et apparentés
  • Diurétiques de l'anse de Henlé

Antihypertenseurs hyperkaliémiants

  • IEC et ARA II
  • Diurétiques hyperkaliémiants ou épargneurs du potassium

 

Interactions médicamenteuses

L'action bradycardisante de l'antihypertenseur, ainsi que l'hyperkaliémie facilite la survenue de torsade de pointe.

La prudence s'impose en cas d'association à des médicaments susceptibles d'induire des torsades de pointe.

Insuffisance cardiaque L'hypertension artérielle doit être traitée par les médicaments de l'insuffisance cardiaque: IEC, diurétiques de l'anse de Henlé, puis bêtabloquants à posologie lentement progressive.
Angor Un bêtabloquant est préféré (ou le Diltiazem, ou le Vérapamil), éventuellement associé à une dihyropyridine (Inhibiteurs calciques).
Insuffisance rénale En cas d'insuffisance rénale, la posologie de nombreux médicaments doit être diminuée. Il faut préférer les molécules liposolubles dont l'élimination est majoritairement hépatique et non rénale. Hormis en cas de sténose bilatérale des artères rénales, les IEC et les ARA II sont les molécules de choix. L'objectif tensionnel est plus bas, comme chez le patient diabétique: 130/80 mm Hg. Le traitement antihypertenseur doit permettre de réduire la protéinurie en dessous de 0,5g/24 heures.

Associations

Associations contre-indiquées
  • L'association d'un médicament hyperkaliémiant à un diurétique hyperkaliémiant est contre indiquée sauf en cas d'hypokaliémie.
  • Le diltiazem possède un léger effet inhibiteur enzymatique, contre indiquant son association avec le cisapride, pimozide, dihydroergotamine, ergotamine, nifédipine
  • Réserpine + IMAO

 

Les spécialités contenant de la pseudoéphédrine (vasoconstricteur indiqué en cas de rhume) sont contre-indiquées en cas de pathologie cardiovasculaire (hypertension, trouble du rythme, angor...)
Associations déconseillées
  • Il est déconseillé d'associer le diltiazem ou le vérapamil à un bêtabloquant (risque du trouble du rythme).
  • Ciclosporine et tacrolimus (immunosuppresseurs hyperkaliéminants), dont l'association est déconseillée avec les diurétiques hyperkaliémiants.
  • IEC, ARA II ou diurétique chez un sujet sous traitement par le lithium (Neurolithium®, Théralithe®): risque d'augmentation de la lithémie.
Précaution d'emploi Les AINS, par modification de l'hémodynamique rénale qu'ils entrainent, augmentent le risque de survenue d'une insuffisance rénale chez les patients sous IEC ou ARA II.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Améliorer une hypertension par Oligothérapie

© Annette Shaff | Dreamstime.com

Oligosol®: Manganèse-Cobalt : 1 ampoule par jour en sublingual 

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Oligothérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Améliorer une hypertension artérielle par des compléments alimentaires

Les substances à action supposée, mais non prouvée

Calcium

Dans les populations consommant une alimentation riche en calcium (produits laitiers), les chiffres tensionnels semblent être meilleurs.
Toutefois, la supplémentation de calcium s'est avérée avoir un effet modeste sur la réduction de tension artérielle systolique des patients hypertendus. La tension artérielle diastolique ne semble pas être affectée par le calcium, et le calcium n'affecte pas la tension artérielle des patients ayant une tension artérielle normale. Le mécanisme d'action du calcium sur la baisse de la pression systolique est peu clair.
Plus, qu'une supplémentation en calcium, c'est une alimentation riche en calcium qu'il faut privilégier afin de faire baisser sa tension artérielle

Potassium

En tant que complément alimentaire, le potassium prévient l’hypertension artérielle, réduit le risque d’accidents vasculaires cérébraux et de calculs rénaux. Toutefois, le potassium doit être manipulé avec précaution. un avis médical est donc nécessaire avant de l'utiliser.
Anti-oxydants Les antioxydants tels les phytostérols, la vitamine E, le zinc, le sélénium, le complexe coenzyme Q10 contribuent à améliorer une hypertension artérielle, en protégeant du vieillissement des artères. Toutefois, leur utilisation directe n'a jamais fait baisser de manière significative les chiffres tensionnels.
Les substances à action prouvée

Flavonoïdes

Les flavonoïdes sont des substances présentes dans les plantes. Leurs effets protecteurs et dilatateurs des vaisseaux sanguins et, pour certains, leur tendance à fluidifier le sang (effet anticoagulant) sont assez bien établis. En revanche, les allégations dont ils font l’objet dans le domaine de la prévention des maladies cardiovasculaires n’ont jamais été vérifiées par des essais cliniques convaincants

Oméga-3 Les oméga-3 sont vasodilatateurs et contribuent à faire baisser la pression artérielle.
Méfiez-vous toutefois des hautes doses d'
oméga-3; au delà de 3g par jour, ils peuvent augmenter le risque de saignement (sang trop fluide).
Vitamine B3 La vitamine B3 améliore la circulation du sang et réduit la tension artérielle. Elle diminue le cholestérol total et les triglycérides sanguins, et augmente le bon cholestérol (cholestérol HDL). Néanmoins, ces effets ont été observés à des dosages potentiellement toxiques et l’usage de vitamine B3 dans cette indication est fortement déconseillé.
Compléments alimentaires aidant à la prévention des risques cardiovasculaires
Les compléments alimentaires visant à prévenir les risques cardiovasculaires peuvent être intéressants chez le patient hypertendu en cas de risques associés (cholestérol, tabagisme...)

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Compléments alimentaires

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Agir sur l'hypertension par aromathérapie.

Verser dans le bain ce mélange aromatique. 

Durée du bain conseillée 15mn

A utiliser en massages

Contre indiqué chez les enfants de moins de 12 ans, déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Aromathérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Phytothérapie et hypertension artérielle

Plantes contre-indiquées en cas d'hypertension artérielle

Contre-indication

La
réglisse de part ses propriétés hypertensives, est contre indiquée en cas d'hypertension artérielle.

Plantes hypotensives

Ail

Inod'Ail Arkogélules®

L'ail possède un effet hypotenseur modeste et peut être associé aux médicaments classiques contre l'hypertension*

*Aged garlic extract lowers blood pressure in patients with treated but uncontrolled hypertension: A randomised controlled trial

Attention toutefois au risque allergique (1% des utilisateurs d'ail à des fins thérapeutiques) et au risque hémorragique (en particulier en post opératoire ou en cas de traitement anticoagulant) lié à certains constituants de l'ail sur l'agrégation plaquettaire et sur certains facteurs de la coagulation

Ortie (Urtica dioïca) Des extrait sec de racines et de parties aériennes d'ortie se sont révélés hypotenseurs par des actions directes sur le système cardiovasculaire
Olivier (Olea europa) La feuille d'olivier permet de faire baisser la tension artérielle et améliore la circulation en assouplissant et en dilatant les artères. Elle est aussi diurétique. Elle est aussi hypoglycémiante, ce qui la rend intéressante chez l'hypertendu diabétique.
Hibiscus (Hibiscus sabdariffa) L'hibiscus réduirait la tension artérielle des personnes en légère hypertension dans les mêmes proportions que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion*. Les études doivent encore prouver que l'efficacité de l'hibiscus perdure dans le temps.

*Présentation au congrès annuel de l'American Heart Association. Mickay D, Clinical and experimental aspects of nutrition Novembre 2008

Aubépine (Crataegus laevigata) L'aubépine (fleurs, feuilles et fruits) rétablit la tension artérielle à un niveau normal, qu'elle soit trop haute ou trop basse, grâce aux flavonoïdes qu'elle contient. Ces flavonoïdes augmentent le flux sanguin vers le cœur en dilatant les artères coronaires.

Toutefois, cette action est très lente à se faire sentir, et il faut parfois plusieurs semaines de traitement avant d'en ressentir les effets (jusqu'à 8 semaines).

Infusion de 10 à 20g de fleurs par litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Prendre une tasses 2 ou 3/jour. Faire une cure de 20jours par mois. Teinture, ou gélules d'extrait sec: Aubeline Arkogélules®

Autres plantes Bourse à pasteur, Gui, pomme, Prêle (diurétique), riz, Tilleul Bractée

Consulter attentivement notre fiche conseil : Phytothérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Agir sur la tension artérielle par Gemmothérapie

Jeunes pousses d'olivier Olea europea Mg 1Dh aide à faire baisser la tension artérielle. Il normalise aussi le taux de cholestérol.

Prendre 50 gouttes dans un peu d'eau matin et soir avant ou après les repas.

Consulter attentivement notre fiche conseil : Gemmothérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Agir sur la tension artérielle par homéopathie

Crataegus oxyacantha Médicament préparé à partir de la teinture mère réalisée avec les sommités fleuries et des fruits frais d'aubépine.
C'est le cardiotonique léger  des tuberculiniques hyperémotifs: Tonicardiaque, sert à traiter les personnes souffrant de troubles cardiaques, faiblesse extrême, insuffisance cardiaque menaçant dès le premier effort, douleur dans la région du cœur, artériosclérose chez les personnes âgées. Aggravation par la chaleur et le confinement. Impression que le cœur remplit la poitrine.

Son action sur la tension varie avec la dilution: Traite l'hypotension de 3DH à 5CH, traite l'hypertension au delà de 15 CH.

Ses inversions d'action sur la tension artérielle en fonction de la dilution nécessite que ce traitement soit prescrit par un médecin homéopathe!

Autres souches homéopathiques Traitement de l'hypertension artérielle du Dr Scimeca
Drainage homéopathique
Artère
D8 et Veine D8 ou Rein D8: Prendre une ampoule en perlingual 1 soir sur 2

Hypertension du sujet jeune :
Azurite D8 (action antispasme) et Olivenite D8 (Protection rénale), une ampoule de chaque le matin, à associer avec Diopside D8 (action régulatrice sur les minéraux agissant sur la contractilité artérielle): une ampoule le soir

Hypertension du sujet âgé :
Barytine D8 (sclérose des vaisseaux, et sclérose cérébrale) une ampoule le matin, associé à Galène D8 (artériosclérose) une ampoule le soir.

Avant de prendre de l'homéopathie, consultez notre fiche conseil : Homéopathie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Quand faut-il consulter un médecin ?

Surveiller les signes suivants d'urgences hypertensives

Dyspnée (difficulté à respirer)
Douleur thoracique
Douleur dorsale aigue
Troubles de la conscience
Troubles moteurs
Céphalées violentes
Troubles visuels d'apparition brutale

 

Que faire en cas de signe d'urgences hypertensives ?

 

Tel d'urgence au 15

© Tibor Varga | Dreamstime.com

 

Il est important de vous faire suivre régulièrement par votre médecin traitant (surveillance médicale et biologique). Il déterminera avec vous la fréquence idéale des visites (tous les trois mois par exemple...) Toutefois, consulter votre médecin en plus si:

  • les chiffres tensionnels mesurés au domicile sont trop élevés

  • Apparition de signes cliniques évocateurs d'une HTA : (céphalées, bourdonnements d'oreille, vertiges...)

  • survenue d'effets indésirables du traitement antihypertenseur (bradycardie importante, œdèmes, toux gênante...)

  • Si votre tensiomètre vous indique le symbole d'arythmie

Dans ces cas, une consultation médicale s'impose
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Recherche thérapeutique anti hypertensive 

Vaccin antihypertenseur

Le vaccin CYT006-AngQb induit une réponse immunologique de longue durée passant par un anticorps anti angiotensine II. Les résultats de la phase IIa de l'étude ont été publiés par la revue "The Lancet" en mars 2008 (371(9615)/821-7)  et ont fait état d'une "réaction significative de la pression artérielle diurne" dans le groupe ayant reçu le vaccin
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 
         
         
       

Maitrisez-vous bien votre maladie?

Ce questionnaire permet de faire le point sur vos connaissances et sur votre manière de vous traiter. Il est à réaliser avec un professionnel de santé (médecin ou pharmacien) afin d'avoir les bons conseils pour mieux gérer votre maladie et mieux vous prendre en charge;

Parce que votre meilleur coach santé c'est vous!

Connaissance de votre hypertension artérielle et des facteurs de risque

Connaissez-vous les chiffres de votre tension artérielle?  
Connaissez-vous les chiffres cibles de votre tension artérielle?  
Connaissez-vous les signes pouvant évoquer une tension artérielle trop élevée?  
Connaissez-vous les complications liées à une hypertension artérielle?  
Connaissez-vous les complications cérébrales liées à une hypertension artérielle?  
Connaissez-vous les complications oculaires liées à une hypertension artérielle?  
Connaissez-vous les complications rénales liées à une hypertension artérielle?  
Connaissez-vous la fréquence du suivi médical dont vous bénéficiez?  
Savez-vous si vous avez des facteurs de risque cardiovasculaire associés?  
Savez-vous comment prendre votre tension artérielle?
Connaissez-vous les situations d'urgence devant vous conduire à consulter impérativement votre médecin traitant?

Gestion de votre traitement

Comprenez-vous vos médicaments prescrits en lisant votre ordonnance?  
Avez-vous des difficultés avec vos médicaments?  
Connaissez-vous l'indication de tous vos médicaments?  
Comment prenez-vous votre traitement (schéma posologique)?  
Comment faites vous pour ne pas oublier vos prises de médicament?  
Etes-vous capable de citer le nom de tous vos médicaments?  
Reconnaissez-vous facilement les médicaments génériques prescrits ou substitués?
Avez-vous toujours votre ordonnance sur vous?

Observance de votre traitement

Vous est-il arrivé d'oublier un ou plusieurs médicaments?  
Dans quelles circonstances avez-vous déjà oublié vos médicaments  
Que faites-vous lorsque vous oubliez un ou plusieurs médicaments?  
Que faites-vous en cas d'effets indésirables avec un médicament?  
Savez-vous quelles conséquences peut avoir un oubli?  

Connaissances hygiéno-diététiques

Connaissez-vous l'impact de l'activité physique sur l'hypertension artérielle?  
Connaissez-vous l'impact d'un régime salé sur l'hypertension artérielle?  
Connaissez-vous la teneur en sel de votre alimentation?  
Connaissez-vous les aliments ayant une forte teneur en sel?  
Connaissez-vous les boissons à consommer en petite quantité?  
Connaissez-vous les graisses à contrôler pour prévenir le risque cardiovasculaire?  
Connaissez-vous l'impact du poids et d'un régime sur l'hypertension artérielle?  
Connaissez-vous l'impact du tabac sur le risque cardiovasculaire?  
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

HYPERTENSION ARTERIELLE »

 


Index juridique

Déclaration d'intérêts: L'auteur déclare ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article.

Cet espace de conseils sur les médicaments et la santé ne remplace en aucun cas le diagnostic et les conseils d'un médecin ou d'un pharmacien.

Les informations mises à jour et publiées sur ce site sont à titre strictement indicatifs. Il ne faut en aucun cas utiliser ces informations à but de diagnostic. Nous ne pourrons pas être tenu responsable d'une mauvaise interprétation de son contenu ni de l'état de santé du lecteur, qu'il soit antérieur ou ultérieur à la consultation de ces fiches conseil.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Sites de santé de confiance certifiés HONcode: