La chimiothérapie est réputée provoquer une fatigue intense chez 80% des patients.

C’est d’ailleurs la plainte numéro 1 exprimée par les patients sous traitement anti-cancéreux, avant les nausées et la douleur

A quoi est liée cette fatigue, peut-on la prévenir? Que faire en cas de fatigue sous chimiothérapie?

Même si cette fatigue est multifactorielle, des conseils, des traitements ainsi que des solutions naturelles permettent souvent de prévenir son installation

Comment se manifeste la fatigue? Afficher
Facteurs de risques de la fatigue sous chimiothérapie Afficher
Physiopathologie de la fatigue sous chimiothérapie Afficher
Comment éviter cette fatigue? Afficher
Quand faut-il consulter? Afficher

Traitement de la fatigue sous chimiothérapie

Quid des psychostimulants? Afficher
Compléments nutritionnels oraux= CNO Afficher

Les solutions naturelles

Homéopathie Afficher
Phytothérapie Afficher
Nutrithérapie Afficher

Anne-Sophie DELEPOULLE (Dr en Pharmacie)

Dernière modification le: Nov 10, 2020 @ 8 h 45 min

Les anticancéreux sont toxiques pour les cellules, mais ne sont pas sélectifs des cellules cancéreuses, ils s’attaquent aussi à nos cellules saines, entraînant des effets indésirables désagréables. Toutefois, ces effets ne signifient pas que la maladie s’aggrave.

Aujourd’hui la toxicité des chimiothérapies est bien connue et maîtrisée par le corps médical. Certains effets secondaires peuvent même être évités ou atténués par quelques conseils simples…

Bouche

Altération du goût Afficher
Mucite Afficher

Cellules sanguines

Introduction Afficher
Neutropénies ou baisse des globules blancs (leucocytes) Afficher
Thrombopénie ou baisse des plaquettes sanguines Afficher
Anémie ou baisse du taux de l'hémoglobine Afficher

Digestion

Appétit Afficher
Constipation Afficher
Dénutrition Afficher
Diarrhée Afficher
Gastrectomie Afficher
Prise de poids Afficher
Vomissements Afficher

Protéger les cellules saines

Chimioprotecteurs Afficher
Chronothérapie Afficher
Jeûne avant une chimiothérapie Afficher
Gonades Afficher
Homéopathie Afficher
Lithothérapie Afficher
Organothérapie et gemmothérapie Afficher
Phytothérapie Afficher

Autres effets secondaires

Allergies Afficher
Phlébite Afficher
Vertiges et troubles de l'audition Afficher
Voies urinaires Afficher
Toxicité cardiovasculaire Afficher
Toxicité neurologique Afficher
Toxicité pulmonaire Afficher
Toxicité hépatique Afficher
Autres toxicité Afficher
Troubles métaboliques Afficher

Anne-Sophie DELEPOULLE (Dr en Pharmacie)

Dernière modification le: Jan 22, 2021 @ 14 h 58 min

Les vomissements induits par la chimiothérapie sont très fréquents (80% des patients) et sont souvent une source d’angoisse pour les patients. Ils peuvent être de 3 types:

  • anticipatoires: liés à l’anxiété, ils apparaissent dans les 24 heures précédent l’administration de la chimiothérapie
  • aigus: apparaissant dans les 24 heures suivant l’administration
  • retardés: survenant dans les jours suivant la chimiothérapie.
Facteurs environnementaux Afficher
Conseils alimentaires Afficher
Quelles sont les chimio les plus émétisantes? Afficher
Que faire en cas de vomissements liés à la chimiothérapie? Afficher
Médicaments anti-émétisants prescrits en accompagnement d'une chimiothérapie Afficher

Les solutions naturelles

Homéopathie Afficher
Acupression Afficher
Phytothérapie Afficher
Aromathérapie Afficher

Anne-Sophie DELEPOULLE (Dr en Pharmacie)
Dernière modification le: Déc 2, 2020 @ 10 h 32 min